Non à la Balkanisation de la R.D.Congo

0
126

 Près de 4.000 chrétiens catholiques  du doyenné Saint-Cyprien  ont répondu positivement et massivement à la  marche dite de ‘’l’unité  nationale, de la paix et de l’intégrité territoriale pour la République Démocratique du Congo’’ dans toute l’étendue du pays. Cependant, pour le doyenné Saint-Cyprien, le point de rencontrer était la concession du Lycée-Tobongisa située à 100 mètres du Centre Supérieur Militaire  dans la commune de Ngaliema, hier 01 août 2012.

 «Jérémie était fatigué de sa mission  et il était réconforté par Dieu. Et, nous aussi, nous ne devons pas nous fatiguer pour la République Démocratique du Congo » tel est le résumé de l’homélie du prêtre célébrant la de messe matinale de la paroisse Saint-Cyprien, il est tiré du  livre de Jérémie 1,1-10. Après la messe matinale tenue dans chaque paroisse à 6h00 et 6h30 dans les onze autres  paroisses et à 7h00 pour la paroisse Saint –Cyprien. Il s’en est suivie une prière de chapelet du mystère Lumineux à la paroisse centrale du doyenné.
 Tout à commencé par un triduum  de prière qui avait pour thème : « Prière pour la paix, l’unité et l’intégrité du territoire ». Pendant deux jours, les messes se sont tenues à 17h00. Le 1ièr jour avait pour thème : « le sang des innocents   coule en RDC » et le 2ième jour était « la RDC pleure  ses enfants et elle est inconsolable ».
 Le Lycée-Tobongisa était dominé par des calicots, banderoles où il est mentionné : « Non à la guerre, à la Balkanisation de la RDC. Nous voulons la paix et non la guerre» ; « Unissons-nous pour la paix, levons-nous et marchons » ; « Cesser de tuer les enfants du Congo »,etc. Aussitôt réunis, la lecture du  message des évêques de la Cenco  du lundi 09 juillet  2012 a été lu par le Père Floribert Mavungu  Ngoma (représentant de la Cenco).


 Certes, cette marche était une réussite pour le doyenné Saint-Cyprien. « je suis content du fait que les chrétiens ont compris en répondant positivement à l’appel de la CENCO. «Pendant ce triduum, les chrétiens se sont  recueillis et  nous avons exploité des thèmes pouvant réveiller leur conscience sur les réalités de terrain. Car, nos frères souffrent et meurent… », souligne  Abbé Théophile Lenga Vindu curé de la paroisse St Cyprien. «La RDC n’a ni  besoin de la  guerre, ni  du pillage de ses ressources naturelles, ni de la mort de  ses enfants pour les intérêts  de certains individus. Que les autorités  congolaises prennent une décision conséquente  face à cette guerre. Car, c’est le  petit peuple qui souffre», déclare une Congolaise dans l’anonymat.
 Cette  marée humaine réunie  était composée de 12 paroisses dont : Saint-Cyprien, St Gyavira, St Tarcisse, St Sébastien, St Elysabet, ect. Il faudrait noter que la prière de la clôture était faite par   le Père Jean-Claude  MWEMA (vice-doyen et curé de la paroisse Don- Bosco.


Dorcas NSOMUE 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*