Mort programmée à Kingasani

0
34

« L’armée rouge » et « Ista » ont choisi la journée dominicale pour faire parler la poudre. Il était 19 heures, le dimanche  9 mai 2010 lorsque des éléments appartenant aux deux bandes se sont affrontés au n°46 bis de l’avenue Banana à Kingasani.
 Cette bataille était en réalité la suite des échauffourées du jeudi 6 mai lesquelles avaient vu les mêmes jeunes se disputer dans l’enceinte du bar « Bénédiction », après un match de football-loisirs.

 L’objet de la dispute, on a fini par l’apprendre, était une fille convoitée par les deux camps. A la suite des conseils prodigués par les facilitateurs, les belligérants avaient fini par mettre une sourdine à leur dispute pour regagner leurs quartiers respectifs.
 Mais voilà que trois jours plus tard, le groupe se présentant comme membre de « Ista » et dont le chef de file répond au curieux nom de « Lourd », a relancé les brindilles des hostilités en attaquant l’armée rouge à son siège de l’avenue Banana n°46/bis.

 

Les échanges ont été d’une férocité telle que plusieurs blessés ont été enregistrés dont un couturier travaillant près d’une cabine téléphonique proche des lieux des hostilités, une vendeuse des poissons chinchards et le jeune frère du responsable de la cabine téléphonique, laquelle a par ailleurs été endommagée.
 Pour solder leurs comptes, les belligérants avaient utilisé des armes blanches à l’image des chaînes métalliques, les bouteilles et une machette ! On comprend pourquoi les blessés ont dû recevoir plusieurs points des souture pour obtenir  l’arrêt de l’hémorragie découlant de leurs blessures.
 A Kingasani, on signale que les cas de ce genre sont légion et la plainte régulièrement formulée par la population va en direction de la police, accusée d’intervenir peu ou trop tard.
 Il faut espérer que cette affaire va bénéficier de l’attention des autorités communales et de la police dans la mesure où les deux groupes paraissent décidés à s’affronter jusqu’à ce qu’il y ait mort d’hommes.
Gracia  Makumu
(Sgt/UCC)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*