Moise Katumbi libre de regagner la RDC

0
1646

Le dernier obstacle qui empêchait Moïse Katumbi Chapwe de regagner le pays vient d’être levé par la Cour de Cassation au terme de son audience du 17 avril 2019 consacrée.
En effet, siégeant en matière de prise à partie, la Cour a déclaré établie l’infraction de dol à charge de la juge Ramazani Wazuri Chantal dans l’affaire opposant le sujet grec Stoupis a l’ancien gouverneur du Katanga. Elle met les magistrats Baondje Ipoka et Mbombo Milambo hors cause et, cerise sur le gâteau, annule le jugement RP 7652 rendu le 21 juin 2016 par le tripaix de Lubumbashi/ Kamalondo.
Par cet arrêt, la Cour de Cassation concrétise l’engagement du Président Félix Tshisekedi de décrisper complètement le climat politique en permettant à tous les Congolais de travailler dans leur pays, en toute liberté, dans le respect absolu de leurs droits fondamentaux  et dans la stricte observance par eux des lois de la République.
L’annulation du jugement rendu par le tribunal de paix de Kamalondo intervient après l’octroi à Moïse Katumbi d’un nouveau passeport national. Ce dernier n’a ainsi plus des raisons de redouter un coup fourré à son retour au pays où, jusqu’il y a peu, la prison lui était présentée comme unique alternative.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •