MLC : Bemba relance la guerre !

0
80

L’aile Luhaka du Mouvement de Libération du Congo vient de déverser, dans les médias et salons politiques de Kinshasa, une pile de documents dont des copies ont été déposées aussi au Phare. Selon des sources proches du bâtiment de l’avenue du Port, il s’agit là des pièces destinées à contrer  le moment venu François Muamba, qui continue de revendiquer sa qualité de Secrétaire Général et Président intérimaire du parti, devant les instances judiciaires nationales.

A l’analyse de cette série de documents, il n’y a aucun doute que Jean-Pierre Bemba vient de relancer la « guerre » contre celui qui se considère toujours comme son plus proche collaborateur car faisant fonction de numéro un du MLC. Certains observateurs s’interrogent toutefois sur la finalité d’une démarche de nature à compliquer son dossier judiciaire à la Cour Pénale Internationale. En effet, selon les articles 46 et 48 des Statuts de ce parti, le « Chairman » est censé se trouver dans un cas d’empêchement. D’où la question de savoir s’il est habilité à poser des actes d’administration et de gestion du Mouvement de Libération du Congo à partir de sa cellule du centre pénitencier de La Haye.

La grande difficulté de l’heure est celle de savoir si Jean-Pierre Bemba, qui n’est pas encore condamné, se trouve dans un cas d’empêchement ou pas, selon les textes qui régissent son parti. Si l’on prend en compte l’hypothèse selon laquelle il détiendrait toujours l’imperium, l’on devrait se demander pourquoi, lorsque ses avocats avaient sollicité sa mise en liberté provisoire, en 2009, ils avaient fait valoir, entre autres arguments, celui de son renoncement total à ses prérogatives de Président national du MLC.

Après le refus du Procureur Luis Moreno Ocampo d’agréer cette requête, au motif que le prévenu était capable de mettre à profit sa remise en liberté pour mener d’intenses activités politiques et professionnelles, la défense était revenue à la charge, quelques semaines après, pour réaffirmer que sa situation politique et professionnelle avait complètement changé depuis son arrestation et son transfert à La Haye. On peut lire noir sur blanc cette note attribuée à Me Kilolo : « Le Secrétaire Général Adjoint du MLC constate qu’à ce jour, le requérant est en indisponibilité d’exercer la fonction de Président du parti qui est assumée désormais par le Secrétaire Général du MLC. Il en résulte que l’influence politique et professionnelle du requérant s’est amoindrie. Le risque d’abuser de sa position pour se soustraire ou faire obstruction à l’enquête s’est amenuisé ».

Pour démontrer sa déconnexion totale avec la direction de son parti, Jean-Pierre Bemba avait versé entre autres pièces au greffe de la CPI une attestation faisant état du transfert de ses pouvoirs au Secrétaire Général François Muamba, conformément aux articles 46 et 48 des Statuts, qui devenait automatiquement président par intérim. A cet égard, d’aucuns peuvent estimer que le « Chairman » s’est mis dans la situation d’empêchement dès l’instant où il a proclamé, devant ses juges,  qu’il n’était plus le patron du MLC.

Aussi, une partie de l’opinion publique congolaise est en droit de penser que les documents sortis des archives détenues par l’aile Luhaka contredisent les déclarations de Me Kilolo à la CPI ainsi que l’attestation versée par Bemba au greffe de cette institution. Tout ceci est susceptible de créer de nouveaux ennuis à Jean-Pierre Bemba, notamment dans la perception de son rôle dans les événements de Bangui. En rendant publics les documents sous examen, le MLC a-t-il rendu service au « Chairman » ou cherche-t-il, involontairement, à l’enfoncer ? Les prochains jours ne vont pas tarder à fixer les esprits. 

                                       Kimp

Le Président National

A Mesdames et Messieurs
les membres du collège des fondateurs

Objet : convocation du collège des fondateurs

Mesdames et Messieurs,
Je vous invite à prendre part à une réunion du Collège des fondateurs du Mouvement de Libération du Congo MLC, le lundi 18 Avril 2011 à l0h, au siège national du parti sis avenue du port N°6.
Monsieur le Secrétaire Général adjoint Thomas Luhaka est chargé de conduire cette réunion qui devra permettre de statuer sur la situation de crise qui prévaut actuellement au sein du Parti et d’en tirer toutes les conséquences utiles.

Cordiales Salutations.

Avec Dieu nous Vaincrons
Le Président National

N°réf…/PN/MLC/2011

A Monsieur François Muamba

Objet : votre suspension du MLC

Monsieur,

Conformément à l’article 45 des statuts du Mouvement de libération du Congo(MLC) je
prends la décision de vous relever de votre charge de Secrétaire Général du MLC du fait de l’ébranlement de la confiance que j’ai placé en vous.

Cordiales salutations.
Le Président National

N/REF……/PN / MLCI 2011

Copie pour lnformation :
-A Monsieur François Muamba Tshishimbi
-Membres du Bureau politique
-Membre du Collège des fondateurs

Mesdames et Messieurs les membres du Collège des Fondateurs

Objet : information /suspension

Mesdames et Messieurs,

Afin de préserver un climat de sérénité au sein du parti et de rassurer nos nombreux militants j’ai pris la décision conformément à l’article 45 de nos statuts de suspendre Monsieur François MuambaTshishimbi de ses fonctions de Secrétaire Génêral du Mouvement de libération du Congo, et ce, jusqu’à nouvel ordre.
Son intervention sur radio France international(RFl) ce jeudi 14 Avril 2011 a achevé de me convaincre que son inertie ainsi que plusieurs  autres actes posés obéissaient à une logique d’affaiblissement de l’intérieur du MtC, menaçant fortement la crédibilité et les ambitions de notre cher parti, compte tenu des fonctions qu’il occupait jusque-là.

Je vous exhorte tous à oeuvrer dans la solidarité à l’épanouissement de notre parti.

Avec Dieu Nous vaincrons !

Le Président National

LA HAYE Ie 26 MAI 2011

N°/REF:…… /PN/MLC/ 2017

A Monsieur François Muamba Tshishimbi

Objet : Restitution des effets du PARTI

Monsieur,

En rapport avec ma décision N»001/PN/MLC/2011 du 15 avril 2011 portant votre suspension de vos fonctions de Secrétaire Général du Mouvement de Libération du Congo(MtC), j’ai pris la résolution par ma lettre N°002/PN/MLC|2011 de confier à Monsieur Thomas. Luhaka Losendjola la gestion quotidienne du Parti.

Le Collège des fondateurs, convoqué en mon nom par Monsieur Thomas LUHAKA LOSENDJOLA, a décidé, par sa décision N°001/CF/MLC|2011, de vous déchoir de vos fonctions de Secrétaire Général et a désigné ,avec mon approbation ,Monsieur Thomas LUHAKA LOSENDJOLA comme Secrétaire Général du Mouvement de libération du Congo.

En consequence, je vous demande de restituer sans délai tous les effets du Parti encore en votre possession. ll me revient que vous détenez également par devers vous des avoirs financiers du Parti provenant des cotisations des membres; je vous prie de les reslituer sans délai, car tout usage abusif engagé après votre déchéance, sera considéré comme un acte délictueux.

Salutations cordiales.

ACTE DE CONVOCATION DU CONSEIL DES REPRESENTANTS

Le Président National,
Vu les statuts du Mouvement de libération du Congo spécialement ses articles 26,’29, 44 et 45
Vu le règlement intérieur du Mouvement de Libération du Congo spécialement son article 47
Vu la nécessité de mettre le Mouvement de Libération du Congo en ordre de bataille pour les échéances électorales à venir ;

Le Bureau Politique entendu,
Vu la nécessité et l’urgence

Décide;
Article 1 : Le Conseil des représentants du Mouvement de Libération du Congo est convoqué les 22 et 23 Juillet 2011.

Article 2 : Le Conseil des représentants va statuer sur :
-Le renouvellement du Bureau du Conseil des Représentants ;
-L’élection du Président National du Mouvement de Libération du Congo (MLC) ;
-La désignation des candidats du Mouvement de Llbération du Congo à tous les niveaux (Présidentiel, législatifs, provinciaux et locaux).

Article 3 : Le Secrétaire Général du Mouvement de Libération du Congo est chargé de prendre toutes les dispositions pratiques liées à l’organisation du conseil des représentants.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*