Mise en point de Dr. Cynthia McKinney au sujet de la RD Congo

0
619

lambert_mende_omalanga_congo_zEtant en possession d’importantes informations sur le processus électoral actuel en République Démocratique du Congo et sur le trucage prévu lors du scrutin présidentiel de 2016 où certains, aux États-Unis et dans la région des Grands Lacs, ont déjà choisi le futur le président de la RDC, j’ai été contactée par des Congolais qui souhaitaient que j’aide à dénoncer cette mascarade, comme je l’avais déjà fait il y a plusieurs années au moment de la publication du rapport des Nations Unies de 2001 sur le pillage du Congo.

Je rappelle qu’à l’époque, j’avais communiqué plusieurs documents bancaires et autres preuves en ma possession aux enquêteurs de l’ONU. Connaissant donc mon engagement en faveur du respect des droits humains et de la souveraineté de la RDCongo lorsque je siégeais au Congrès américain, des Congolais sont venus me voir espérant que je
pourrais à nouveau contribuer à rendre publiques des informations majeures sur la RDC. J’ai donné mon accord de principe pour cette action mais j’ai été surprise d’apprendre, dans un document diffusé sur internet et visant manifestement à nuire à ma réputation, que j’étais prête à faire du lobbying en faveur du gouvernement congolais alors que je n’ai jamais eu d’atomes crochus avec le régime de Kinshasa.

Vu la façon dont ce document est formulé et la vitesse avec laquelle il a été publié sur les réseaux sociaux, cela me donne surtout l’impression que soit quelqu’un a cherché à me salir soit que j’ai été victime d’un traquenard.
Dans tous les cas, si je m’exprime
publiquement sur cette affaire, c’est pour dire qu’ayant toujours demandé la vérité sur l’assassinat de Patrice Lumumba, celui de Laurent-Désiré Kabila et sur tous les crimes commis contre le peuple congolais, je ne peux pas tolérer que mon nom soit associé à des basses manœuvres politiciennes qui visent à défendre le régime de Kinshasa ou à spolier le peuple congolais qui souffre depuis plus de soixante ans de violence et d’injustice.
Je rassure tous les Congolais sur le fait que je n’ai touché aucun
centime du gouvernement de Kinshasa et que je n’ai jamais touché un
centime pour tout ce que j’ai fait jusqu’ici pour la République
Démocratique du Congo. Je vais soumettre cette affaire à mon avocat
pour savoir quelle suite lui donner.
Ceux qui espèrent par ces actes indélicats m’empêcher de défendre le
droit du peuple congolais à l’autodétermination, à la vérité et à la
justice se trompent. J’aiderai de vrais patriotes Congolais déterminés
à sortir leur pays de l’impasse, de l’occupation étrangère et du
pillage dont il est, aujourd’hui encore l’objet.
Pertinent éclairage de Mende
Au sujet de la polémique qui semble prendre corps autour des actions
de lobbying que devraient mener certaines personnalités américaines au
pays de l’Oncle Sam, en vue de contrer celles des lobbyistes de Moïse
Katumbi, l’opinion tant nationale qu’internationale a pris acte des
révélations de Lambert Mende, ministre congolais de la Communication
et Médias, par ailleurs porte-parole du gouvernement. Ce dernier a
clairement indiqué que l’Etat congolais a payé une facture conforme
aux moyens d’un pays du tiers monde, allusion faite aux millions de
dollars que dépenserait l’ancien gouverneur de l’ex-province du
Katanga pour diaboliser le pouvoir en place à Kinshasa.
Les précisions de chiffres – plus de 400.000 dollars américains – et
de banque sont telles qu’il est difficile de ne pas croire aux propos
de ce membre du gouvernement congolais. D’aucuns pensent que ce qui
dérangerait Mme Cinthya, serait peut-être le fait que Mende ait parlé
de fonds logés dans une banque brésilienne. Pareil détail pourrait en
effet lui causer des ennuis si le fisc américain se saisissait du
dossier. En tous les cas, le dossier parait tellement sulfureux que
les observateurs se trouvent devant la parole de Mende contre celle de
la précitée. Une chose est sûre, la vérité finira bien par éclater,
tôt ou tard.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •