Ministère de l’Économie : les opérateurs économiques appelés à communiquer les stocks de leurs produits

0
97

Dans une correspondance signée le 28 avril 2020, la ministre de l’Économie Nationale, Acacia Bandubola, demande aux opérateurs économiques  de lui  transmettre, au plus tard le 30 avril 2020, leurs stocks physiques des produits de première nécessité.

Acacia Bandubola rappelle  que c’est dans le but de contenir la volatilité des prix des produits de première nécessité  et de garantir l’approvisionnement du marché national,  pendant cette période où  le pays est confronté à une crise sanitaire grave qui nécessite  les efforts de tous et de chacun pour la vaincre.

         Elle signale également  que, dans le cadre des mesures prises par le Gouvernement pour stopper les effets néfastes du coronavirus sur l’économie du pays, le Premier  Ministre,  Sylvestre Ilunga, avait pris,  en date du 20 avril 2020, le Décret n° 20/015 portant suspension de la Taxe sur la Valeur Ajoutée  (TVA)  sur certains produits de première nécessité.

         «Est suspendue la perception de la Taxe sur la Valeur Ajoutée sur les opérations  d’importation et de vente des produits de première nécessité pour la durée de 3 mois», souligne le Décret du Premier  Ministre auquel est annexée une liste des produits visés.

         Le même Décret précise que « ces avantages peuvent être  renouvelés en tenant compte de l’évolution de la situation d’urgence sanitaire »  imposée par la pandémie de coronavirus au pays et au reste du monde.

         La liste en annexe du Décret aligne 53 produits allant de la viande de bœuf à la farine, en passant par les fruits et les boissons non-alcoolisées ou encore les allumettes, les savons et autres produits manufacturés.

         Il sied de noter que depuis que le Covid-19 frappe de plein fouet la RDC, le gouvernement ne cesse de multiplier des mesures pour soulager tant soit peu la population durant cette période. 

         Pendant ce temps, les opérateurs économiques sont appelés à  accompagner les autorités et la population, en adoptant  une attitude responsable dans la pratique des affaires.  Ils ont été  instruits de ne pas augmenter les prix de manière illicite et de respecter la marge bénéficiaire telle que fixée par la loi.

         Rappelons que la RDC a connu son premier cas de coronavirus le 10 mars 2020.  Sept provinces sont touchées par cette maladie. Pour éviter la propagation de la maladie, le gouvernement a suspendu plusieurs activités économiques tant à Kinshasa qu’en province. Malgré cette crise sanitaire, le gouvernement tient à garantir l’approvisionnement des grands centres urbains en produits de première nécessité.

Perside Diawaku

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •