Ministère de l’Agriculture : des pistes pour l’autosuffisance alimentaire

0
111

DSCF9962Dans le cadre de la recherche des voies et moyens visant l’autosuffisance alimentaire en RDC, l’IITA (Institut international d’agriculture tropicale) et le ministère de l’Agriculture et Développement Rural ont organisé, du 28 au 29 mars 2014 à l’hôtel Sultani, un «Forum National pour la prioritisation ». Cet atelier s’inscrivait dans le cadre du projet de l’IITA dénommé « Redynamisation de la recherche pour le développement (R4D) en République démocratique du Congo par les petites subventions compétitives ».

            Destiné à déterminé les priorités en agriculture, élevage et pêche pour l’initiation de la recherche orientée sur le développement, cet atelier s’était défini comme tâches principales :

– La mise en place et première réunion de pilotage du programme (R4D) IITA-Gouvernement ; la présentation et approbation du plan de travail annuel et du manuel des procédures devant réglementer la sélection et la gestion des petites subventions de recherche dans les 11 provinces du pays, la vulgarisation et la diffusion de l’information sur la nouvelle initiative financée par le gouvernement.

            A l’issue des travaux, un rapport sur les priorités nationales en matière d’agriculture, d’élevage et de pêche a été élaboré. Il sera soumis aux provinces pour amendements.

            La précision est du représentant de l’IITA/RDC, Timothée Mahungu Zola, qui renseigne qu’il y aura des bourses pour au moins trois personnes par province.

            On rappelle que par le projet « Redynamisation de la recherche pour le développement (R4D) en République démocratique du Congo par les petites subventions compétitives », le gouvernement se propose de mettre en place un programme visant le développement de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Ledit programme est basé sur trois axes : production végétale, animale et halieutique.

            A cet effet, la recherche devra être innovatrice et axée sur la mise au point de nouvelles technologies telles que les variétés, les techniques de transformation et de production au niveau de la base.

            Les 11 provinces du pays seront incluses dans le projet en vue de couvrir tous les systèmes ou variétés de production nationale. Des établissements supérieurs et universitaires ayant la filière « Agriculture et Elevage » ont été impliqués dans l’élaboration du projet. C’est le cas de l’INERA Yangambi et d’autres universités nationales.

            Ouvrant les travaux de l’atelier, le ministre de l’Agriculture et Développement rural a fait part de son souci de voir les institutions de recherche agronomique jouer de nouveau leur rôle de leadership selon le Plan National d’Investissement Agricole (PNIA), en s’inspirant du Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine (PDDA) et du programmes de recherche CGIAR/CRP.

Par ailleurs, le ministre espère que l’initiative du gouvernement ne manquera pas de susciter l’intérêt et l’adhésion des partenaires et autres bailleurs de fonds en vue de favoriser plus d’investissements dans ce domaine.

Dom  

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*