Miabi : Tshisekedi recommande à la SACIM d’humaniser le travail

0
107

Après Kabeya Kamuanga le dimanche 26 octobre 2021, le couple présidentiel a poursuivi sa tournée dans la province du Kasaï Oriental. Hier, c’était le tour du territoire de Miabi, voisin à celui de Kabeya Kamuanga, qui abrite la société minière de droit chinois dénommée «SACIM», dont il avait parlé au cours de meeting tenu à son arrivée dans la capitale provinciale Mbuji-Mayi, le vendredi 24 décembre 2021.

Pour rappel, le Chef de l’Etat avait, sur base du rapport lui fait sur les conditions dans lesquelles évoluaient les compatriotes employés dans cette société, convoqué les responsables de ladite entreprise à Kinshasa afin de leur parler du mauvais traitement qu’ils imposaient aux travailleurs congolais.

Arrivé autour de 13 heures locales dans les installations de SACIM en compagnie de la première Dame, le Président de la République s’est mis à l’écoute de toutes les parties, chinoise et congolaise, dont les rapports ne sont pas au beau fixe.

         Déterminé à palper personnellement du doigt les réalités et obtenir la lumière nécessaire sur les différents rapports reçus de la partie congolaise, il a entendu tour à tour les dirigeants chinois de la SACIM sur les revendications des travailleurs congolais et la partie MIBA avec laquelle la société est en convention.

         Il convient de signaler que les ouvriers dénoncent les conditions inhumaines dans lesquelles ils prestent. Raison pour laquelle ils réclament l’intervention du garant de la Nation afin que leurs conditions soient améliorées. La paix sociale en dépend pour assurer la bonne marche et la rentabilité de l’entreprise.

         Face à la situation, le Président a choisi la voie de la sagesse, en décidant de la mise sur pied urgente d’une commission mixte en vue d’analyser minutieusement au sujet du site kimberlitique la situation et proposer des solutions. Celle-ci sera composée des ministres du Portefeuille et des Mines du côté du gouvernement, des représentants de la SACIM et ceux de la MIBA, ainsi que des délégués des travailleurs.

         En attendant que ladite commission fasse son travail et rende son rapport à qui de droit, le Chef de l’Etat a recommandé aux dirigeants de l’entreprise d’humaniser les rapport de travail.

         La SACIM se trouve dans le territoire de Miabi, précisément dans son chef-lieu Boya, groupement de Bena Tshimungu.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •