Mémo du Rassemblement à la CENI : opération « Kabila dégage… » après le 30 septembre 2017

2
442

Jean Bertrand Ewanga, Laurent Batumona, Kovo Ingila, Lwakabwanga Abraham et compagnie, tous membres du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, se sont présentés au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) hier mercredi 2 août 2017 à la mi-journée.

Conduite par Jean Bertrand Ewanga, la délégation est venue déposer un mémorandum auprès du président de cette institution d’appui à la démocratie, Corneille Nangaa Yobeluo, qui l’a du reste reçu en mains propres. Aussitôt après cette formalité et des échanges à huis clos entre les deux parties, l’homme qui faisait office de porte-parole du Rassemblement a déclaré à la presse qu’ils ont interpellé la CENI au
sujet du non respect du délai butoir du 31 juillet 2017 pour la
clôture des opérations d’enrôlement et la publication du fichier
électoral.
Il martelé que si le calendrier électoral n’est pas rendu public le
1er septembre 2017 au plus tard et si le corps électoral n’est pas
convoqué le 30 septembre 2017 au plus tard, le Rassemblement va
lancer, à compter du 1er octobre 2017, l’opération « Kabila dégage… »,
afin de pousser, par des actions pacifiques, le Chef de l’Etat vers la
porte de sortie, lui qui refuse de quitter le pouvoir par des voies
démocratiques.
Jean-Bertrand Ewanga a confirmé, dans la foulée, que les journées du
mardi 8 et mercredi 9 août prochain sont décrétées « villes mortes »
sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, en guise
d’avertissement au Président de la République et à sa famille
politique, présentement engagés dans la voie d’un nouveau glissement
du calendrier électoral.
Entre autres preuves de la mauvaise foi de la Majorité présidentielle,
Ewanga a fait état du refus délibéré du gouvernement de mettre à la
disposition de la CENI les moyens financiers dont elle a besoin pour
boucler les opérations préélectorales.
S’adressant à son tour à la presse, Corneille Nangaa a indiqué avoir
pris acte du mémorandum du Rassemblement et des observations lui
faites, de vive voix, par ses délégués. Cependant, il a tenu à
rappeler à l’attention de l’opinion tant nationale qu’internationale
les différentes difficultés auxquelles son institution fait faire face
pour finaliser les opérations restantes du présent cycle électoral. Au
plan financier, la CENI a besoin d’au moins 140 millions dollars
américains pour nettoyer complètement le fichier électoral. En ce qui
concerne l’aspect légal, il lui faut deux lois, notamment celle
relative à la répartition des sièges dans les circonscriptions
électorales et la loi électorale actualisée. Le président de la CENI a
évoqué également les poches d’insécurité dans certaines contrées du
pays, dont le Kasaï, qui risquent de perturber le processus électoral.
S’agissant du toilettage du fichier électoral, il a promis de publier
partiellement les statistiques des électeurs déjà enrôlés. Corneille
Nangaa a toutefois signalé que ces données sont susceptibles de
connaître des modifications après la clôture des opérations
préélectorales.

Dorcas NSOMUE
Mémo du Rassemblement à l’attention de
Monsieur Corneille Nangaa, Président de la CENI
1. L’Accord politique global et inclusif du Centre interdiocésain de
Kinshasa, signé le 31 décembre 2016 dispose en son point 111.1.2. que
la durée maximale pour la réalisation des opérations préélectorales et
électorales conformément à la séquence des scrutins convenue est de 12
mois à dater du 31 décembre 2016 ;
2.      Invité à ce grand rendez-vous de l’histoire de notre pays, le
Président de la CENI, Monsieur Corneille NANGAA, a affirmé sans
ambiguïté être capable d’organiser les élections dans le délai de 12
mois;
3. En ce qui concerne la complexité de combiner les 3 scrutins, il a
été mis dans l’Accord au point IV.2. l’éventualité de découpler les
scrutins et apprécier le temps nécessaire pour le parachèvement des
élections, étant entendu que l’élection présidentielle devra être
organisée avant le 31 décembre 2017 ;
4.      Conformément aux dispositions de l’article 73 de la Constitution,
le scrutin pour l’élection du Président de la République est convoqué
par la CENI, quatre-vingt-dix jours avant l’expiration du mandat du
Président en exercice prolongé par l’Accord;
5. La non publication par la CENI du calendrier électoral, en se
réfugiant derrière des considérations étrangères comme la mise en
place du CNSA, est une violation des dispositions de l’article 211 de
la Constitution qui confient à la seule CENI la mission de
l’organisation du processus électoral et référendaire;
6. Le Rassemblement rappelle que ni la Constitution, ni les lois de la
République et, encore moins, l’Accord de la Saint Sylvestre ne donnent
pouvoir au Président de la CENI ou à une quelconque institution de la
République de renvoyer ou de reporter une élection, et, de surcroit
celle prévue par la loi suprême; l’Accord politique global et inclusif
du Centre interdiocésain n’a prévu, comme mentionné ci-haut, que la
possibilité d’ajustement de la séquence électorale à trois scrutins
initialement prévue, s’il advenait un cas de force majeure qui ne
permettrait plus un couplage de la présidentielle, de législatives et
de provinciales ;
8. A cet effet, le Rassemblement exige:
a. la publication du calendrier électoral au plus tard le 1er
septembre 2017 en vue de respecter le délai pour la convocation du
corps électoral pour le scrutin présidentiel;
b. la publication des résultats des opérations d’enrôlement des
électeurs au plus tard le 31 juillet 2017 par la CENI comme elle s’y
est engagée ;
c. la convocation de l’électorat au plus tard le 30 septembre 2017 ;
9. la présente démarche du Rassemblement vise à tirer la sonnette
d’alarme afin d’éviter le pire que le déchainement spontané de la
colère d’un peuple désenchanté peut provoquer dans un proche avenir
s’il n’y a aucune assurance de la tenue effective ne fut ce que de
l’élection présidentielle au plus tard le 31 décembre 2017.

Fait à Kinshasa, le 26 juillet 2017
Président du Rassemblement
Félix Tshisekedi

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

Comments are closed.