Massacres de Mapanga : une mission d’enquête en gestation

0
57

Bien que peu d’incidents aient été rapportés cette semaine dans la Province Orientale, la Mission des Nations Unies en RD Congo(Monuc) a cependant annoncé que sa Force a finalisé les préparatifs pour des opérations spéciales prévues très prochainement. En effet, du 18 au 19 mai 2010, des éléments des Forces spéciales jordaniennes de la Monuc ont été déployés à Niangara et à Bangadi en prévision des ces opérations. Le 18 mai dernier, des éléments des Fores spéciales guatemaltèques de la Force de la Monuc ont été déployés pour sécuriser une piste d’atterrissage dans le cadre des préparatifs d’une mission de l’Organisation des Droits de l’Homme, qui doit enquêter sur les massacres perpétrés en décembre 2009 à Mapanga et à Tipili par des éléments de l’Armée de libération du Seigneur(LRA).

Dans un autre registre, selon les autorités provinciales locales, 80%  des 10.000 déplacés à Bili en territoire de Bondo (Bas-Uele) seraient retournés dans leur localité d’origine en mars dernier. Les 20% restant ne veulent pas rentrer à cause de la persistance de l’insécurité dans leurs localités d’origine. Par ailleurs, en raison de l’inondation survenue la semaine dernière dans les aires de santé de Joo et de Gbii, territoire de Djugu (District de l’Ituri), près de 700 ménages se retrouvent sans abris, tandis que 590 autres ménages ont été affectés mais vivent encore dans leurs maisons. Des actions humanitaires, affirme Ocha, sont en cours dans les secteurs de l’eau, éducation,

 hygiène et assainissement, santé ainsi  qu’en sécurité alimentaire. L’ONG Memisa a déjà fourni 4 kits basiques de médicaments aux Centres de santé de Joo et de Gbii pour une durée d’un mois.

Soulignons qu’en Ituri, un incident impliquant les miliciens a été rapporté au Sud du territoire d’Irumu. Selon la Monuc, c’est l’attaque le 16 mai 2010 du village Ruwale, près de Bukiringi, par des miliciens. Un autre rapport a signalé que des ex-miliciens démobilisés provoquent des troubles au sein de la population du village Sota, situé à 12 Km au Nord-Ouest de Marabo. 

Carine Kapuku

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*