Maroc : le Roi annonce de grandes mesures en faveur de la jeunesse

1
87

Sa Majesté le Roi du Maroc vient de prendre une série de mesures en vue de la modernisation de la vie de ses concitoyens, et consacrer par là la majeure partie desdites mesures à l’avenir des jeunes. S.M. Mohammed VI l’a fait savoir le lundi 20 août dans son discours à la nation à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et
du Peuple. Il se propose de s’impliquer personnellement afin de créer des conditions propices à l’épanouissement de la jeunesse.
Pour ce faire, l’Etat devra aménager des infrastructures appropriées
pour permettre aux jeunes d’acquérir des atouts qu’il faut pour
assumer les responsabilités qui leur seront confiées en tant que
dirigeants de demain.
« J’ai souligné, dans le discours d’ouverture du parlement, la
nécessité de placer les questions de la jeunesse au cœur du nouveau
modèle de développement. J’ai également appelé à l’élaboration d’une
stratégie intégrée dédiée aux jeunes, qui permettraient de définir les
moyens de promouvoir efficacement leur condition.
En effet, un jeune peut être appelé à jouer son rôle et à remplir son
devoir sans avoir préalablement bénéficié des opportunités et des
qualifications nécessaires. A ce jeune, nous devons offrir du concret,
particulièrement en termes d’enseignement, d’emploi, de santé et dans
bien d’autres domaines. A ce jeune, nous devons donner espoir et
confiance en son avenir », a martelé Sa Majesté le Roi.
En outre, il s’est décidé d’offrir à chaque citoyen marocain les
mêmes chances d’épanouissement quel que le milieu dont il est issu: «
…chaque citoyen, quel que soit le milieu dont il est issu, a droit aux
mêmes opportunités et aux mêmes chances d’accès à l’enseignement de
qualité et à un emploi digne ».
Pour ce faire, il a pris l’engagement de tout mettre en oeuvre pour
que le taux de chômage des jeunes, fort élevé à ce jour, puisse
sensiblement diminuer. Il regrette, à cet effet, suivant les
statistiques, qu’un jeune sur quatre soit au chômage en dépit du
niveau de croissance économique atteint par le Maroc. Il a fait le
constat selon lequel malgré tous les efforts déployés en termes de
chantiers économiques et de programmes sociaux, les résultats obtenus
restent en-deçà de l’ambition ou de projection.
« Face à cet état de choses, et dans le prolongement des orientations
tracées dans le discours du Trône, nous devons, à nouveau et de toute
urgence, attirer l’attention sur la question de l’emploi des jeunes,
notamment par rapport à son articulation au système de l’Education et
de la Formation », a-t-il indiqué.
Par ailleurs, on note que ce « discours-engagement » du Roi se veut
la conséquence de l’émigration des jeunes marocains vers d’autres
cieux. C’est pourquoi, il a décidé à prendre le taureau par les
cornes, il prend l’engagement de créer des conditions favorables à
l’épanouissement des jeunes afin de les dissuader de ne pas quitter
leur pays au motif de trouver mieux ailleurs.
Liant la parole à l’acte, le Roi Mohammed VI a, le même lundi 20
août, présidé le conseil des ministres dans le but de donner des
orientations précises en rapport avec son programme visant à
promouvoir l’épanouissement des jeunes dans leur propre pays.
Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.