Maladie à virus Ebola : RDC, guide du recueil de sensibilisation et du vaccin rendu public

0
98

La Commission Communication de Risques, Mobilisation sociale et Engagement Communautaire contre la Maladie à Virus Ebola(MVE) du Programme National de Communication pour la Promotion de la Santé (PNCPS) a présenté, hier jeudi 26 septembre 2019 au siège de PALM, au 5me niveau de l’immeuble ICC, dans la commune de la Gombe, le recueil des messages clés sur l’efficacité du traitement MAB 114 et REGENERON contre la maladie à virus Ebola. L’activité était inscrite dans le cadre de la riposte  contre Ebola, en vue d’aider efficacement le comité technique à renforcer l’engagement communautaire. 

            Raoul Kamanda du PNCPS a fait la présentation du processus d’élaboration et du recueil des messages clés et stratégiques  de dissémination. Esaïe Kindombe de l’INRB (Institut National de Recherches biomédicales) a parlé du contexte et de la motivation de l’élaboration des messages sur l’efficacité du traitement contre la MVE. Quant au Dr Olivier Tshiani, il a présenté des résultats – synthèses du RCT.

            Le Guide de recueil de sensibilisation est subdivisé en trois parties, a fait savoir Raoul Kamanda, directeur national du PNCPS et Président national de la Coordination nationale CREC/SMC-PSY.  Il s’agit de Contexte et justification, objectif et conseils pratiques sur l’utilisation du guide. A la date du 6 septembre 2019, il a été noté 3066 cas dont 2055 confirmés et 111 probables, ce qui donne un total de 2025 décès dont 1914 confirmés et 912 personnes guéries. Dans son exposé, il a signalé que l’ensemble des messages diffusés étaient basés sur la peur, la dramatisation, l’intimidation et la désinformation. On épinglait aussi le manque des médicaments adaptés  et de traitement approprié ainsi que l’absence d’un vaccin efficace pour la prévention et la protection.

« Ces paramètres et facteurs ont été à la base du manque de confiance, d’adhésion, d’acceptation et d’engagement  des communautés à participer aux activités de riposte », a-t-il indiqué. C’est ce qui a poussé la Coordination nationale de la Sous-commission de Riposte et Engagement communautaire dirigée par le PNCPS à élaborer ledit guide.

            Dans la deuxième partie, le guide vise l’objectif général du renforcement des capacités techniques des équipes locales de sensibilisation et des prestataires des soins. Ce, en vue de promouvoir les bonnes pratiques en faveur du traitement et de la vaccination contre le MVE.  A cela s’ajoutent ceux spécifiques et capables de lister 23 domaines d’intervention dans la lutte contre la MVE en faveur du traitement et de vaccination, et d’utiliser le guide du message lors de la conduite des séances de sensibilisation. Enfin, dans la troisième partie, il donne des conseils pratiques sur l’utilisation du guide destiné aux personnes commises à la sensibilisation des populations et à l’administration des soins dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola.

            A l’occasion, il a indiqué que sur les 4 produits testés, deux ont montré leur efficacité, à savoir MBA 114 et le Régénéron. Le MBA 114 est le fruit des recherches menées en RDC, tirées des molécules d‘un malade d’Ebola survenu à Kikwit en 1995.  Ces recherches étaient conduites par le professeur Muyembe   qui a livré les résultats de ce médicament. Il a été prouvé que les deux médicaments soignent à 90 % tous les cas de maladie à virus Ebola qui viennent tôt au centre de traitement d’Ebola. Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •