Maker Mwangu a ramassé les sachets et papiers à l’EP Lemfu 2

0
444
IMG_0463Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS/INC), a procédé au ramassage des sachets, bouteilles plastiques abandonnées, papiers, feuilles mortes et autres déchets qui encombraient et polluaient la cour et les environs immédiats de l’Ecole-Primaire Lemfu 2 (EP Lemfu 2), dans la commune de N’Djili, à Kinshasa. C’était le vendredi 30 octobre 2015. Entouré d’un essaim d’élèves, le ministre était suivi dans cette action d’éducation civique par ses plus proches collaborateurs, dont le Secrétaire général à l’EPSP, Lufunisabo Bundoki ; le coordonnateur de la Cellule de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (INC), Didier Ekwi Anta Dine et son équipe ; le proved et les sous-proved de la province éducationnelle de l’EPSP/Kin-Est. Il convient aussi de signaler la présence du bourgmestre de cette entité communale. Pour ces élèves et leurs enseignants, cette scène les a fortement interpellé par son côté éducatif et elle était simplement fantastique. Tout en ne cachant pas leur surprise, ils ont dit être vraiment loin d’imaginer, un seul instant, que leur Ministre de tutelle viendrait un jour ramasser des déchets abandonnés dans la cour et les environs de leur école.
Prenant la parole à la l’issue de cette opération, le ministre a tenu à préciser que la journée de 30 octobre de chaque année sera célébrée désormais comme « Journée de l’Education civique et patriotique » dans toutes les écoles primaires et secondaires. Ceci cadre avec la mission assignée à la Cellule de l’INC. En outre, il a noté la conformité de cette exigence avec l’ambition du Chef de l’Etat Joseph Kabila qui, dans sa vision de la Révolution de la Modernité, ambitionne effectivement de faire de la RDC, entre autre, « un Pool d’intelligence et du savoir, et un vivier de la Nouvelle Citoyenneté et de la classe moyenne ». Pour ce faire, la journée du 30 octobre 2015 a été célébrée sous le thème : « Etudier dans un environnement sain ». Devant ses collaborateurs, Maker Mwangu a souligné que « nos enfants nous demandent de rendre l’école propre » et d’étudier dans un environnement assaini. Sur les murs de cette école, on pouvait lire aussi un slogan évocateur pour chaque élève : « Ne jamais salir mon école ».
            L’occasion était aussi bonne pour l’illustre hôte de EP Lemfu 2 qui a demandé à toutes les écoles primaires et secondaires de la République de réserver soixante minutes de leur temps pour effectuer des activités sur l’assainissement portant cette année sur les ramassages des sachets, papiers dans la cour et environs immédiats des écoles. Enfin, Il a sollicité l’implication de tous pour la réussite totale de cette initiative : autorités politico-administratives, responsables des écoles primaires et secondaires qui sont tenus de prendre toutes les dispositions nécessaires.
SAKAZ
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •