Maker Muangu agréablement surpris par les professionnels des médias

0
116

Maker-Mwangu-Ministre-de-lEPSP (1)Une brève mais riche cérémonie d’échange de vœux a eu lieu le samedi 13 février 2016, au ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (l’EPS-IN) entre Maker Mwangu Famba, titulaire de ce ministère, et les journalistes membres du Réseau National des Journalistes en charge de l’Education en Rd Congo (RENAJEC). En organisant cette manifestation et en y invitant le ministre, ces professionnels des médias ont tenu à rendre hommage à ce haut cadre du pays pour des nombreuses actions positives réalisées à la tête de ce sous-secteur de l’éducation, en conformité avec le mandat lui assigné par le Président de la République qui tient à ce que la Rd Congo atteigne le cap de l’émergence d’ici 2030.

 Deux temps forts ont marqué cette rencontre, à savoir les mots de circonstance et les vœux échangés par le Renajec et le Ministre d’abord ; ensuite la remise, à titre symbolique, des cadeaux.

D’entrée de jeu, Blaise Zahinda, secrétaire général du Rénajc, a salué le  travail abattu par leur invité à la tête de son ministère. Son activisme sur le plan aussi bien politique que pédagogique a apporté des avancées significatives notamment dans l’amélioration du système éducatif congolais, tant au niveau de l’accès, de l’équité, de la qualité que de la gestion. Par après, il a remercié le ministre de l’EPS-INC pour avoir signé, il y a quelques années, un arrêté ministériel, consacrant la reconnaissance officielle du Renajec au sein de son ministère. Désormais, a-t-il ajouté, ce Réseau fonctionne comme un véritable partenaire éducatif parmi les autres partenaires du secteur.

Après ce mot de circonstance, il a été demandé au président du Renajec, Sapu Kazadi, d’expliquer le sens du cadeau-surprise  offert à l’illustre hôte. Il s’agissait d’un tableau, peint par un artiste de l’Académie des Beaux-Arts (ABA) et moulé dans un emballage aux couleurs nationales : bleu, jaune et rouge.

Emergence : socle du développement de la Rd Congo

            Le président du Renajec a souligné que cette œuvre représentait Maker Mwangu Famba en train d’expliquer la nécessité de l’émergence du pays, d’ici 2030, à deux élèves, une fille et un garçon, sous l’inspiration du Président de la République, dont l’effigie est placée au coin supérieur droit, derrière le ministre.

            Pour Sapu Kazadi, ce tableau avait pour mission de résumer la lutte acharnée et le travail réalisé sous plusieurs aspects par le ministre et le gouvernement de la République contre la baisse du niveau de l’enseignement dans notre pays pour l’émergence de la RDC d’ici 2030. C’est justement cela que symbolisent les couleurs d’emballage, l’effigie du Chef de l’Etat et les élèves.

L’enseignement ici reste le socle même de l’émergence. Le président du Renajec a déballé un autre cadeau, celui d’un membre du Réseau qui avait réalisé un portrait-photo montrant Maker Mwangu, entouré de ses deux collaborateurs que sont le Secrétaire général, Dieudonné Lufunisabo Bundoki et l’inspecteur général, Michel Djamba.

Surpris par l’originalité de ces présents, le ministre s’est dit flatté par ces gestes, d’autant plus qu’il ignorait auparavant que les actions menées dans le domaine de l’enseignement retenait aussi l’attention des journalistes qui assurent la couverture médiatique au sein de son ministère.

Il a toutefois exprimé le vœu de voir dans les prochains jours les médias, dans la diversité de leurs programmes, prévoir des émissions ou rubriques qui vont se pencher essentiellement sur l’analyse du système éducatif en RDC. Cela non seulement pour rendre compte des activités qui sont menées au sein dudit ministère mais également créer des libres antennes ou des tribunes libres pour permettre à la population de s’exprimer. « Quand on lance par exemple la phase pré-primaire, cela peut constituer un sujet de débat pour permettre à la population de comprendre de quoi il s’agit et de exprimer ce qu’elle en pense », a-t-il soutenu, et de poursuivre en ces termes : « l’éducation constitue le socle même de l’émergence, tel que prôné par le chef de l’Etat. Nous vous encourageons à poursuivre votre travail et promettons de vous soutenir ».

Perside DIAWAKU

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •