Maffia autour des N.U. : plusieurs responsables scolaires suspendus à Kinshasa

0
465



A la fin du mois d’avril, au moment où les enseignants se préparaient à toucher le 2ème palier du barème salarial promis par le gouvernement de la République, plusieurs mauvaises nouvelles étaient au rendez-vous. Pendant que le Coronavirus empêche le bon fonctionnement de la vie sociale et économique du pays, les enseignants – à travers leurs syndicats respectifs – ont dénoncé le recrutement de plusieurs nouvelles unités dans les provinces éducationnelles de Kinshasa par les directeurs provinciaux de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), aussi bien à Kinshasa que dans l’arrière-pays. Ils craignaient par-là de voir la pléthore des N.U. (nouvelles unités) compromettre l’augmentation promise des salaires pour le mois d’avril 2020. 

            En se rendant dans les banques pour percevoir leurs salaires du mois d’avril 2020, les enseignants ont pu constater que la majoration promise n’était pas au rendez-vous. Evidemment, à cause de la conjoncture du moment, ils était plus ou moins préparés à cette éventualité. Toutefois, ils ont appris par la même occasion que plusieurs responsables et directeurs provinciaux des provinces éducationnelles de Kinshasa sont actuellement suspendus pour avoir signé des commissions d’affectations d’autres nouvelles unités à payer à la fin du mois d’avril 2020. Conjointement à cette suspension, une note circulaire a été adressée à toutes les provinces éducationnelles de la capitale, leur interdisant la signature de nouvelles commissions d’affectation.

            Plusieurs responsables scolaires et partenaires éducatifs estiment que ces suspensions pouvaient être évitées si le ministère de tutelle s’était interdit de créer de nouvelles provinces éducationnelles, tant à Kinshasa que dans l’arrière-pays. Alors que nombre de syndicats alertaient l’opinion sur le risque de souflement des effectifs d’agents qui pourrait bloquer la majoration des salaires au moment de la libération du 2ème palier, la frénésie d’engager proches parents, amis et connaissances s’était emparée des responsables du secteur public de l’EPST, contribuant ainsi au blocage du 2ème palier salarial.

RSK

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •