Lutte contre l’insalubrité : 4 maisons communales et 2 marchés primés

0
98

  La salle de fêtes de l’hôtel Invest a servi de cadre, le samedi 18 août, à la remise des prix aux lauréats de la première édition du «Trophée du Citoyen». L’instauration de ce prix, vise à soutenir la campagne contre l’insalubrité à Kinshasa, lancée dernièrement par le Premier ministre en présence du gouverneur de la ville et des bourgmestres de toutes les communes de la capitale. En plus, a fait savoir Lambert Mende, une campagne de sensibilisation par les médias audiovisuels et l’affichage a été également lancée par son ministère.

    Voilà pourquoi c’est lui-même, en sa qualité de ministre des Médias, Chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, qui a procédé à la remise des prix aux lauréats.
    Pour cette première édition, seuls les marchés et les maisons communales ont été pris en compte. Les écoles sont pour le moment en pleine trêve à cause des vacanciers scolaires. Quatre maisons communales et quatre marchés ont été sélectionnés dans la ville, à raison d’un récipiendaire par district. La capitale en compte quatre, à savoir : Funa, Lukunga, Mont Amba, Tshangu. Un jury spécial a été mis en place pour ce faire. Au dépouillement, une commune par district a été primée sur base des critères arrêtés. Il s’agit de la maison communale de Kasa-Vubu avec 68% pour le district de la Funa, de Ngaliema avec 65% pour le compte de Lukunga, Matete avec 63% pour le Mont Amba, ainsi que de la maison communale de Maluku avec 65% concernant le district de la Tshangu. Quant aux marchés, seuls deux de la capitale sur les quatre retenus ont rempli les critères et ont été primés. Il s’agit du marché de Matete et «Makolo ngulu» situé au quartier Kauka I dans la commune de Kalamu, ont été primés.


    Parmi les critères qui ont été arrêtés pour primer une maison communale, on a cité entre autres la qualité d’installations sanitaires, l’adduction en eau potable et électricité, la propreté dans le périmètre avoisinant la maison communale ou le marché, la verdure, la qualité ou confort des mobiliers, etc. Au total, il fallait réunir au moins 60% des points pour être primé, a fait savoir la ministre provinciale Thérèse Olenga qui a fait la lecture du procès verbal du rapport du jury dont elle était également membre. Pour le ministre en charge de l’Initiation à la Nouvelle citoyenneté, l’inauguration de ce trophée constitue un baromètre de la Citoyenneté. Et cela aidera à reconnaitre les mérites de quelques uns de nos compatriotes ayant assumé avec conscience leurs responsabilités à la tête des communes et marchés de la capitale.
Il a épinglé la gestion irresponsable des déchets, et particulièrement les matières plastiques non biodégradables, comme l’un des grands défis à la salubrité de la ville de Kinshasa. C’est pourquoi, après la première mesure de l’exécutif provincial interdisant la vente d’eau en sachets, le gouvernement central a trouvé qu’il fallait remonter plus haut. C’est-à-dire au niveau des producteurs pour leur interdire la fabrication des contenants pollueurs. Félicitant les heureux lauréats, le ministre Mende a lancé un appel à tous les concitoyens à leur emboîter le pas dans cet engagement patriotiques et citoyen.


Dom      

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*