Lutte contre le Covid-19 à Gombe :la désinfection des écoles et des églises s’impose

0
84

Désinfecter les bâtiments publics, les immeubles abritant les services administratifs de la Fonction publique, les sociétés étatiques, les ports publics de la SCTP et le Beach Ngobila, pour ne citer que ceux-là, ne serait pas une tâche facile à exécuter en une semaine.  Au moins de mobiliser des bataillons importants et des équipements, ainsi que des produits désinfectants, pour réussir ce pari.

 A voir ce qui se passe sur le terrain, l’on est en droit de s’imaginer que les camions de sapeurs-pompiers affectés à la lutte anti-incendie, insuffisants en nombre et accusant de défaillances techniques majeures, ne pourraient pas être en mesure de remplir les deux missions avec rapidité et efficacité.

            Qu’un incendie se déclare dans une autre commune éloignée de Gombe, l’Hôtel de ville devrait libérer au moins deux engins pour faire face à ce sinistre ! Ainsi couvrir l’opération de désinfection dans toute la commune de la Gombe serait l’un de deux travaux d’Hercule qui prendrait même deux mois, voire trois mois. Car, à part les ministères, les entreprises publiques, il y a les hôpitaux publics et les cliniques et centres médicaux privés.

            Sur cette liste, on ne devrait pas oublier les écoles publiques et privées, ainsi que les églises. C’est dire que la tâche est immense et ne devait pas être réalisée à la va-vite.

            Tout devrait se faire avec méthode et dans un calendrier qui ne souffrirait d’aucune perturbation, ni connaitrait une rupture de stocks de désinfectants. En outre, l’on devrait mobiliser des fonds importants pour assurer la paie régulière de membres de toutes les équipes impliquées dans l’opération de désinfection Ces craintes justifiées sont émises à la lumière de ratés constatés dans l’opération Kin-Bopeto

            Il y a donc lieu que soit revisité le programme de désinfection de la commune de la Gombe qui sert de vitrine du centre administratif de l’Etat, pour lui donner un contour plus réaliste, au lieu de lui conférer un décor théâtral.

JRT

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •