Lutte contre la violence faite aux femmes : 1ère édition du concours « celebrate the Congolese queen »

0
125

 téléchargement (6)Organisée par l Victory Agency, la première édition du concours «Celebrate the congolise queen»  a eu lieu le dimanche 16 mars 2014 à Roméo Golf, dans la commune de la Gombe. Initiée par Gaël Kibungu, présidente de ladite entreprise, avec le parrainage du ministre a.i. de l’Enseignement supérieur et recherche scientifique, Maker Mwango, «Celebrate the congolese queen» est une plate-forme estudiantine mise en place pour permettre aux universitaires de se sentir davantage concernées par la question du gender et par la lutte quotidienne de ceux et celles qui s’engagent dans le combat des droits de la femme.

 Au total, cinq universités et instituts supérieurs ont répondu présents à l’appel leurs lancé par les organisateurs en envoyant chacun une étudiante candidate dans la compétition. Il s’agit de Vanessa Mayembe de l’Université de Kinshasa(UNIKIN), Tressy Ntumba Busamba de l’Université Protestante au Congo(UPC), Ashley Kamanga de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication(IFASIC), Miv Kilolo de l’ISIPA et Viani Bin Mpiana de l’Académie des Beaux-Arts.

 Les cinq étudiantes qui ont porté les couleurs de leurs établissements ont été appelés à s’affronter autour de la rédaction et la défense d’un plaidoyer en faveur des femmes victimes des viols et violences sexuelles. Séance tenante, les candidates ont rédigé chacune pendant 30 minutes, ledit plaidoyer puis sont passées à l’exposé l’une après l’autre 7 minutes durant face à 5 membres du jury et un public composé des autorités académiques, des députés et sénateurs ainsi que des camarades étudiants venus soutenir leurs collègues.

 Pendant les 35 minutes d’exposés ayant trait aux violences sexuelles que subissent les femmes lors des guerres ou dans leur environnement quotidien, les candidates ont, avec des idées et convictions personnelles, porté haut, la voix des femmes sans voix victimes de ces atrocités en leur demandant de briser le silence et dénoncer le mal.

            Dans leur plaidoyer, elles ont également fait appel à l’implication de tous, hommes comme femmes et u gouvernement, afin de mettre en application les textes de loi y afférents pour punir les coupables.

 Après exposés et quelques questions des jurés adressées aux 5 étudiantes, le jury a départagé les candidates en compétition après délibération autour de 4 critères, pour 15 points au total, à savoir : la tenue vestimentaire (2 points), l’élocution (3 points), le contenu ou le fond du plaidoyer (5 points) et l’échange question-réponse (5 points).

Proclamée par le Pr Toussaint Tshilombo, porte- parole de ses collègues membres du jury, Tressy Ntumba de l’UPC, gagnante de la soirée, est arrivée en tête de la compétition suivie de concurrentes de l’UNIKIN, de l’ISIPA, de l’Académie des Beaux-Arts et enfin de l’IFASIC en cinquième position.  Des diplômes d’honneur et d’autres prix ont été remis aux différentes candidates dont un billet d’avion  CAA avec destination au choix  et une tablette I-Pad décernés spécialement à la gagnante de la compétition.

Notons que la 2ème édition de «Celebrate the congolese queen» aura lieu en mars 2015 dans une des provinces du pays, comme l’a signifié Gaël Kibungu, organisatrice et initiatrice de ce concours.

 Myriam Iragi                             

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*