Lukunga : suspension inquiétante des travaux

0
102

Pour faciliter la traversée de la rivière Lukunga par les populations habitant Mont-Ngafula et Ngaliema (quartier Malueka), l’Agence de Grands Travaux avait résolu de jeter un pont sur ce cours d’eau. On laissait entendre que la durée des travaux devait être de trois mois pour un ouvrage en béton armé de 12 mètres pouvant supporter des charges allant jusqu’à 32 tonnes.

L’exécution des travaux était confiée à l’Entreprise Générale de Construction (EGC).
 
Ouvert peu avant la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives nationales, le chantier a été brutalement fermé avant le 28 novembre 2011. Beaucoup de gens pensaient que cette suspension était liée aux raisons sécuritaires, compte tenu de la tension observée à Kinshasa pendant cette période.
Sept mois après, l’inquiétude gagne les esprits, d’autant que les engins mobilisés pour les travaux ont été retirés par l’Office des Voiries et Drainages, que l’on dit en être le propriétaire. Quant aux matériaux (sable, moellons, caillasse, etc.), ils ont été pillés par des inconnus, alors qu’ils étaient placés sous la garde d’une équipe de policiers.
Ce qui inquiète par ailleurs les résidents de Malueka, c’est l’apparition d’une érosion sous le pont en construction. Si aucune intervention n’est envisagée en urgence, il faut s’attendre au pire dans un bref délai.
 
Patrick Makobo 
(Stg/Ifasic)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*