L’UDPS/Equateur pour l’élection de Tshisekedi au 1er tour

0
56

« Les responsables de certains partis politiques déclarent que l’UDPS est le seul parti capable de bloquer la réélection de Joseph Kabila lors de prochaines élections, » a dit Jeannot Lomata, coordonnateur chargé des finances de la communauté de l’UDPS/Equateur résidant à Kinshasa. C’était le samedi 2 octobre 2010 à la permanence de ce parti à la 10ème rue de la commune de Limete, lors de la sortie officielle de cette communauté. Quelques cadres du directoire national du parti, comme le secrétaire général de l’UDPS, Alexis Mutanda et Remy Massamba, participaient à cette cérémonie.  

            Il a invité non seulement les membres de l’UDPS, mais aussi tout le peuple congolais à ne pas être distrait par les partis politiques alimentaires, car « les joutes électorales à venir seront âpres et rudes entre l’UDPS et le PPRD. Ce sera l’ultime combat pour le peuple congolais, » a dit le coordonnateur chargé des finances de la communauté de l’UDPS/Equateur.    

            Il n’a pas manqué d’appeler le peuple congolais à la vigilance. « La misère et la faim se retrouvent partout, chez les partisans des partis qui prennent de l’argent  dans les caisses de l’Etat comme chez ceux qui ne sont pas dans le gouvernement. Que cela n’influence pas leur vote », a déclaré Jeannot Lomata. 

            Il a exhorté tous les originaires de l’Equateur à se mobiliser derrière Etienne Tshisekedi, car depuis que l’actuel régime est là, la place des Equatoriens est soit au cimetière, soit à la prison.

            Auparavant, le président de la communauté, Médard Iwanza, a signalé qu’il ne s’agit pas de lancement d’un parti politique, mais d’une stratégie électorale tendant à porter au zénith le président national de l’UDPS, non seulement à Kinshasa, mais également à l’Equateur. La communauté s’est assignée comme obligation de n’agir que sous les institutions légales du parti, car la province de l’Equateur doit sortir des oubliettes et cesser d’être le marchepied des politiciens véreux.

            Robert Nkumu, coordonnateur et porte- parole de la communauté en charge des questions politiques, a livré à l’assistance les objectifs de l’UDPS/Equateur. « Mobiliser tous les fils et filles à l’idéal du changement, gage de tout développement ; soutenir massivement la candidature d’Etienne Tshisekedi ;  sensibiliser tous les Equatoriens à voter massivement à voter massivement Etienne Tshisekedi pour l’avènement d’un Etat de droit en Rd Congo ; a dit Robert Nkumu. Pour atteindre ces objectifs, l’UDPS/Equateur a besoin de la cohésion et de l’unité de tous les fils et toutes les filles de l’Equateur.  

            Parlant de la santé du parti, Robert Nkumu a souligné le fait que le parti a connu plusieurs années de crise, mais maintenant l’heure est à la refondation. « Il faut récupérer même les mauvais, pourvu que le parti atteigne ses objectifs, » a dit Robert Nkumu. 

Le premier congrès fixé du 10 au 14 décembre 2010 

            Prenant la parole à cette occasion, le secrétaire général de l’UDPS a exprimé sa joie de vivre la cérémonie marquant la redynamisation de l’UDPS à l’Equateur. « Nous restons convaincus, conformément à votre engagement, de voir flotter le drapeau de l’UDPS dans tous les villages de l’Equateur et y afficher la photo de Tshisekedi. » 

            Alexis Mutanda a rappelé les 3 objectifs de l’UDPS/Equateur, à savoir redynamiser les activités du parti dans cette province, assurer la réussite du congrès qui se tiendra du 10 au 14 décembre 2010, donner toutes les voix de l’Equateur à Tshisekedi pour permettre au parti d’appliquer son projet de société.

            Tout en formulant le vœu de voir les autres provinces suivre le pas de l’Equateur, le secrétaire général de l’UDPS a indiqué que le parti soutiendra les initiatives de cette communauté pour la réalisation de ses objectifs. Il a terminé en invitant chaque membre du parti à faire un effort pour lire le rapport que vient de publier l’ONU pour voir que nos compatriotes de l’Est sont victimes de nos gouvernants. 

Jean- René Bompolonga

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*