L’UA insiste sur le respect de la Constitution et de l’Accord de la Saint Sylvestre

0
292

Le processus électoral de la République Démocratique du Congo se trouve actuellement au centre des préoccupations non seulement des acteurs congolais, mais également des partenaires et autres organisations régionales et internationales auxquelles le pays a librement souscrit.

Sur le chemin de retour de New York où il a été remettre au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, un message spécial sous pli fermé du chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, le Vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères et Intégration
Régionale transité par Léonard She Okitundu, à Addis-Abeba, au siège de l’Union Africaine où il a rencontré le président de la Commission de cette Organisation continentale, Moussa Faki Mahamat.
L’entretien a tourné autour de la situation qui prévaut en République
Démocratique du Congo ainsi que l’évolution du processus électoral en
cours devant aboutir, suivant le calendrier publié par la Commission
électorale nationale indépendante (Ceni), à la tenue des élections
présidentielle, législatives nationales et provinciales le 23 décembre
2018.
Le chef de la diplomatie congolaise a informé son interlocuteur de
l’évolution du processus électoral, notamment des avancées
enregistrées. Léonard She Okitundu a souligné la détermination des
autorités congolaises à mener au bon port ledit processus,
conformément au calendrier de la Ceni publié le 5 novembre 2017 qui
prévoit la tenue de la présidentielle combinée avec les législatives
nationales et provinciales en date du 23 décembre prochain.
Tout en se réjouissant des progrès réalisés par Kinshasa, le
président de la Commission de l’Union Africaine en appelle à la
poursuite des efforts en cours, y compris l’observation des mesures de
décrispation politique en vue de créer un climat de confiance pour la
bonne organisation des élections.
Par ailleurs, Moussa Faki a saisi l’occasion pour réaffirmer
l’engagement de son organisation, en collaboration avec les
organisations régionales africaines et les Nations unies, à
accompagner la RDC en vue de la tenue d’élections libres, crédibles,
transparentes et inclusives dans les délais prévus et ce, conformément
à la Constitution congolaise et à l’Accord politique dit de la Saint
Sylvestre.
On rappelle qu’il y a une semaine, la situation de la RDC a été
évoquée par le président français Emmanuel Macron avec ses homologues
Joao Lourenço et Paul Kagame, respectivement président angolais et
rwandais lors de leur visite à Paris.
Dom

COMMUNIQUÉ SUR LA RENCONTRE ENTRE LE PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L’UA ET
LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRAnQUE DU CONGO
Le Président de la Commission de l’Union africaine. Moussa Fakî
Mahamat, a rencontré, hier. le Ministre des Affaires étrangères de la
République démocratique du Congo, léonard She Okitundu. l’entretien a
porté sur la situation dans te pays et les efforts en cours en vue de
la1enue des élections à la fin de cette année.

le Ministre. qui était porteur d’un message spécial du Président
Joseph Kabila, a informé le Président de la Commission de l’évolution
du processus électoral et des avancées faites à cet égard. Il a
souligné la détermÎnation des autorités congolaises à mener à bien le
processus en cours, en conformité avec fe chronogramme arrêté par la
Commission électorale nationale indépendante.

Le Président de la Commission s’est réjoui des progrès faits. et a
encouragé la poursuite des efforts en cours, y compris en ce qui
concerne les mesures de décrispation pour créer un climat apaisé. Il a
réaffirmé l’engagement de l’Union africaine. en collaboration avec les
organisations régionales africaines compétentes et les Nations unies,
à accompagner le Congo. en vue de la tenue d’élections libres.
crédibles, transparentes et inclusives, dans les délais prévus et
conformément à la Constitution congolaise et à l’Accord politique dit
de la Saint Sylvestre.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •