L’Opposition appelle à la mobilisation générale

0
46

L’opposition politique congolaise est plus que jamais déterminée à faire respecter la volonté exprimée par le peuple au scrutin du 28 novembre dernier.

Au cours de point de presse animé hier mercredi au Restaurant Green Garden par le président de la Démocratie chrétienne, Eugene Diomi Ndongala et Raymond Kahungu, secrétaire national de l’UDPS, les acteurs politiques de l’Opposition dite de Fatima viennent de hausser le ton en appelant le souverain primaire à la mobilisation générale pour faire échec à toute tentative de coup de force électoral.

Ils ont mis en garde les candidats du pouvoir qui cherchent à détourner le choix du peuple en multipliant des stratégies de fraude après la sanction sévère leur infligée par le peuple qui a démontré au monde entier son engagement pour l’alternances.
Ces acteurs ont émis le vœu de voir la Cenco qui a déployé ses témoins sur l’ensemble du territoire national à dire la vérité des urnes au moment opportun comme promis avant la ténue des scrutins.

Les précités ont également appelé la Communauté internationale de peser de tout son poids pour que la CENI publie des résultats qui puisse traduire la volonté exprimée par le peuple congolais.
Diomi et Kahungu ont loué la bravoure du peuple congolais uni comme un seul homme pour empêcher les tentatives de tricherie de ceux qui ont déçu ses attentes et ses aspirations de vivre dans un Congo qui garantit son bien-être tout en lui demandant de demeurer vigilant jusqu’à la publication des résultats le 6 décembre afin que sa victoire ne soit pas volée.

Ils ont exigé à la justice congolaise de se saisir de tous les cas de fragrance de fraude et de les sanctionner conformément à la loi électorale, avant de déplorer la fuite de Néron Mbungu qui est traduit devant la justice pour avoir tenté de tricher avec des bulletins déjà cochés
Cette fuite organisée de ce prévenu membre de la majorité confirme l’impunité qui caractérise le régime des nationaliste.
Réconfortés par les premières tendances de leur monitoring i, ces membre de l’opposition ont dit non à l’annulation des scrutins en dépit des irrégularités.
Il ont martelé que l’opposition politique ne reculera pas face à la répression pour que la victoire du peuple congolais ne soit pas volée.
Le clou de ce point de presse a été l’appel lancé par ces opposants à toute la population sur l’ensemble du territoire à prendre son destin en main en cas d’un coup de force électoral .

ERIC WEMBAKUNGU

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*