L’heure est à la création des alliances

0
55

Avec l’appui du PNUD, le Réseau Gouvernance économique et démocratie (REGED) a organisé un atelier le vendredi 24 février 2012 au Cercle français, dans la commune de la Gombe, pour la création d’alliances avec les organisations de la société civile et les professionnels des médias, dans le cadre d’un projet de plaidoyer pour l’amélioration de la transparence budgétaire.

Cet atelier avait pour objectifs, de créer une synergie avec les organisations de la société civile pour agir de concert dans la recherche de l’amélioration du processus budgétaire ; de renforcer leurs capacités en matière de transparence budgétaire ; et de les préparer à la campagne nationale (mondiale) de promotion de la transparence budgétaire, de la participation et de la redevabilité.

Durant cet atelier, le bishop Abraham Djamba, directeur exécutif de l’Observatoire des dépenses publiques (ODEP) a fait la restitution de la première assemblée mondiale du Mouvement de la société civile pour la transparence, la participation et la responsabilisation budgétaires  tenue du 18 au 19 novembre 2011 à Dar-es-Salaam. Il a fait aussi la restitution de la conférence de Dakar sur l’amélioration de la transparence du budget de l’Etat dans les pays de l’Afrique francophone.

Florimond Muteba Tshitenge a fait lui aussi la restitution de la conférence de Cotonou sur les pratiques de lutte contre la corruption en Afrique de l’Ouest et du Centre.
Le samedi 25 février 2012, dans la salle CEDA à Macampagne, avec l’appui d’International budget partnership (IBP), REGED a organisé un autre atelier a l’intention des professionnels des médias.
Ces ateliers ont permis au REGED d’identifier des partenaires et d’adopter les modalités de collaboration, de renforcer les capacités des partenaires en matière de transparence budgétaire. Les participants ont surtout appris que l’accès à l’information budgétaire est un droit et non une faveur.

Jean- René Bompolonga

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*