L’Europe réaffirme son engagement en RD Congo

0
37

Du beau monde a répondu présent à l’invitation de la délégation de l’Union Européenne en RD Congo qui a organisé une réception le mercredi 9 mai 2012 en la résidence de l’ambassadeur à Kinshasa-Gombe en marge de la fête de l’Union Européenne(UE). Occasion pour l’ambassadeur Jean-Michel Dumond, chef de la délégation de l’UE en RDC, d’expliquer à ses convives les contours de cet événement, le diplomate a tenu aussi à adresser un message particulier à notre pays. 

 
En effet, a-t-il appuyé, cette solennité marquant le 62ème anniversaire de la déclaration de Robert Schuman est le véritable début de la construction européenne, continent qui a toujours progressé à travers les crises, et réussi toujours à les surmonter. « L’UE est une zone de prospérité, de paix et de concorde civile, unie autour de quelques valeurs fondamentales : la liberté, la justice, la tolérance, le progrès social, la coopération internationale, et c’est dans cet esprit de partenariat qu’elle apporte son concours au peuple congolais afin de l’aider à bâtir un avenir pacifique, prospère et démocratique » a indiqué l’ambassadeur Dumond. 
Malgré la crise économique et financière que connait l’UE, celle-ci a accru son aide au développement en faveur des pays en voie de développement, a révélé le diplomate. A titre illustratif, l’UE et ses Etats membres constituent de loin le premier bailleur de fonds avec une contribution annuelle de 54 milliards d’euros, ce qui représente plus de la moitié de l’aide globale au développement. 
En RDC, l’aide de l’UE s’élève à près de 200 millions d’euros/an en moyenne. « Depuis 2006, nous avons consacré à cette tache un milliard d’euros et c’est près de 6 milliards d’euros que l’Europe dans son ensemble a mobilisés en RDC », a déclaré Jean-Michel Dumond. 
 
UE : présence significative en RDC 
Certifiant par ailleurs que la présence de l’Europe est significative en RDC, l’ambassadeur a énuméré quelques preuves de ses affirmations. Il s’agit, entre autres, de la représentation de 10 des 27 Etats-membres de l’UE à Kinshasa, de l’existence de deux missions de Politique étrangère et de sécurité commune( Eupol RDC et Eusec RDC pour contribuer à la réforme des FARDC et de la police nationale), et du Bureau Humanitaire de la Commission européenne( ECHO) qui concourt pour 63 millions d’euros à l’aide d’urgence en RDC. 
D’ores et déjà, Jean-Michel Dumond a réaffirmé les 3 objectifs poursuivis par le partenariat UE avec les autorités nationales et l’ensemble des acteurs congolais du développement : la stabilité et sécurité ; le développement économique ; et l’enracinement de la démocratie et des droits de l’homme. 
 
Tshieke Bukasa
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*