Les «Volontaires» veulent une reconnaissance légale

0
37

Elaborer une charte de volontariat en Rd Congo, mettre en place un  programme national de volontariat pour impliquer le secteur privé, élaborer une loi pour protéger les organisations volontaires : tels sont les résultats d’une conférence organisée du 6 au 7 mai 2011 dans la salle de conférence du PNUD sur le thème : « le volontariat et son encadrement juridique en Rd Congo. »

2001 a été proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU (Année du volontariat».  En vue de célébrer le 10ème de l’année internationale des volontaires ou « AIV + 10 » en 2011 et de consolider les succès obtenus en s’appuyant sur la dynamique créée par l’année internationale des Volontaires en 2001, le Programme VNU (Volontaires des Nations Unies) a été désigné comme point focal pour le 10ème anniversaire, qui a été lancé à travers le monde depuis le 5 décembre 2010. 

Richard Grieco, le président de VNU, a rappelé à l’ouverture de la conférence, que l’Assemblée générale de l’ONU avait adopté une résolution en 1997 afin d’améliorer la reconnaissance, la facilitation, la mise en réseau et la promotion du volontariat.  Il estime qu’il faut s’inspirer de l’AIV+10 pour construire des partenariats durables au niveau national.

Le secrétaire national Flavien Muzuluba, a fait l’état des lieux du volontariat en RD Congo. Il a indiqué quelques actions initiées par les volontaires en Rd Congo.  Il a signalé aussi les quatre objectifs de l’AIV qui visent à améliorer le volontariat sous toutes ses formes en termes de reconnaissance de la valeur du volontariat et les relations avec les Objectifs du millénaire pour le développement ; facilitation d’assurer des possibilités du volontariat et pour les personnes diverses ; mise en réseau et renforcement du partenariat, des échanges  et des expériences ; faire la promotion du volontariat pour qu’il soit représentatif. 
Représenté par son directeur de cabinet, le ministre du Plan, Olivier Kamitatu, a déclaré qu’il attendait les résolutions et recommandations de cette conférence dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, notamment en ce qui concerne l’emploi des jeunes.

Jean- René Bompolonga    

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*