Les USA réaffirment leur appui au processus électoral en RDC

0
51

Après le ballet diplomatique des ambassadeurs de l’Union européenne au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) pour exprimer leur soutien au  processus électoral piloté par Denis Kadima Kazadi, les USA, à travers leur ambassadeur Mike Hammer, ont embarqué dans le même navire. C’est ce qui est ressorti du tête-à-tête entre les deux personnalité le vendredi 26 novembre 2021.

         Réaffirmant ce soutien, le diplomate américain accrédité en République Démocratique du Congo a indiqué que son pays, reste un des partenaires stratégiques du nouveau régime de Kinshasa notamment en ce qui concerne les questions électorales.

            Il a précisé que sa visite chez Denis Kadima s’inscrivait dans le souci de répondre à la question dd l’accompagnement de la communauté internationale formulée par le Président Félix Tshisekedi en ce qui concerne la préparation du processus électoral. Accompagnement qui favorisera des  élections inclusives et transparentes en 2023.

           Cette visite a été pour lui une occasion pour être à l’écoute des besoins techniques et s’accorder sur la nature de soutien que peuvent apporter les USA afin que cette échéance électorale soit mieux organisée que celle de 2018.  Une manière de confirmer que le partenariat existant entre la RDC et les USA consiste à consolider davantage la démocratie congolaise.

          Le passage de l’ambassadeur américain au siège de la Ceni pour la réussite du processus électoral prochain en République Démocratique du Congo doit interpeller ceux des Congolais qui pensent qu’il faut poursuivre des manœuvres dilatoires avec comme seul objectif la mise en place des gouvernements issus des négociations.

        A l’aube de 2023, sans la prise de conscience interne, le pays risque de connaître un recul démocratique. Les mêmes acteurs qui se livrent à la distraction politique seront les premiers à crier au glissement. Déjà avec le séminaire d’imprégnation des membres de la Ceni sur le processus électoral en cours, le Président Denis Kadima a invité tous les participants à prendre le taureau par les cornes. Son bureau est installé avec un grand retard. Il faut par conséquent accélérer les choses pour ne pas tomber dans le piège des ennemis du processus électoral.

Yves Kadima 

-0-

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •