Les sociétaires de J. Kabila ont signé la Charte de la MP

0
136

La décision du 16 février 2011 des sociétaires politiques de la majorité au pouvoir, prise autour de l’Autorité morale dans la ferme présidentielle de Kingankati, vient de se matérialiser. Il s’agit bien de la mutation de l’ex-AMP (Alliance de la majorité présidentielle) en Majorité Présidentielle (MP).
C’est hier mardi 5 avril 2011 que les membres new look de la famille politique régnante, c’est-à-dire ceux ayant accepté les nouvelles conditions d’adhésion à la majorité présidentielle telles que déterminées en date du 16 février 2011 à Kingankati, ont apposé leur signature en guise d’adhésion à la cause de Joseph Kabila. Cadre choisi : le Stade Vélodrome, dans la commune de Kintambo.
Par ce pacte d’adhésion à la famille politique du chef de l’Etat, les signataires s’engagent à soutenir la candidature de Joseph Kabila à la présidentielle de 2011 dont la date reste à déterminer par la CENI (Commission électorale nationale indépendante).
Pour cela, chaque membre est censé mener des actions dans son fief et de déblayer le terrain en faveur du président de la République sortant en vue d’assurer sa réélection.

Dans le lot des signataires du pacte constitutif de la MP, on compte la quasi-totalité d’anciens partis politiques sociétaires de la défunte AMP. Quelques nouveaux adhérents qui viennent de confirmer leur attachement formel à la famille politique du chef de l’Etat étaient aussi là. Ce après que certains d’entre eux aient déjà manifesté de manière informelle leur soutien à Joseph Kabila.

Ambiance de fête

C’est le Secrétaire exécutif adjoint de la Majorité Présidentielle, Louis Koyagialo Ngbase te Gerengbo, qui a pris la parole pour prononcer le mot de circonstance. Dans sa brève allocution, il a tenu à souligner que la nouvelle famille politique du chef de l’Etat qu’ils viennent de créer n’est pas un parti politique. Il s’agit plutôt d’un regroupement des partis politiques, des regroupements politiques, des personnalités politiques indépendantes, des mouvements associatifs dont l’objectif est de soutenir Joseph Kabila en vue de sa réélection à la présidentielle prochaine.
Après avoir ainsi fixé l’opinion, la parole a été accordée à Lambert Mende pour procéder à la lecture intégrale de la Charte constitutive de la Majorité présidentielle new look.
C’est dans ce document qu’on a défini la structure et le fonctionnement, ainsi que les conditions d’adhésion des partis et regroupements politiques à la MP.
La fidélité, la loyauté et le soutien de chaque parti membre à Joseph Kabila figurent parmi les principes directeurs de cette charte constituée d’une trentaine d’articles. Le chef de l’Etat qui en est l’autorité morale concentre entre ses mains les pouvoirs de l’organisation. On lui reconnaît d’énormes prérogatives pour assurer la cohésion et le bon fonctionnement de la famille politique qui le soutient.
La charte détermine également le comportement et les normes à observer par chaque membre, ainsi que les sanctions à encourir en cas de dérapage ou violation de ses dispositions.

Pour la cérémonie d’hier considérée comme celle de la sortie officielle de la Majorité présidentielle, 25 partis et 20 personnalités politiques, quelques structures associatives étaient prévus pour apposer leurs signatures dans le « livre d’or » de la MP.
Parmi les responsables des partis politiques qui ont signé la charte hier mardi 5 avril, on peut citer  : la secrétaire générale adjointe du PPRD Mme Mienze, Pierre Lumbi Okongo pour le MSR, Kisanga Kabongelo pour l’ARC, Lambert Mende Omalanga pour la CCU, Mushi Bonane pour l’UPRDI, Kyungu wa Kumwanza pour l’UNAFEC, Raymond Tshibanda pour l’ULDC, Christophe Nkodia Pwanga pour la CRD, Christophe Lutundula pour le MSDD, Omba Pene Djunga pour LDC, Henri Thomas Lokondo pour l’UCL, Modeste Bahati Lukwebo pour l’AFDC, Banza Mukalay Nsungu pour l’UDCO, Kembukuswa ne Lanza pour MDD, Charles Mwando Nsimba pour l’UNADEF, José Endundo Bononge pour PDC, Tryphon Kin Kiey Mulumba pour P.A, Didace Pembe pour PECO, Venant Tshipasa pour DCF/COFEDEC, etc.
Du côté des personnalités politiques indépendantes, on a vu défiler Edouard Mokolo wa Mpombo, Alexis Thambwe Mwamba, Bernadette Tokwaulu, Alphonse Ngoyi Kasanji, Tshombe Isabelle, etc.

Pour ce qui est des animateurs des structures associatives, on a reconnu l’acteur du théâtre populaire Mbimbi de «Masumu De brindé» qui a aussi apposé sa signature dans la charte de la MP. Il sied de signaler que ceux qui ont signé hier mardi 5 avril constituent la première vague de membres. Car, la signature continue pour d’autres partis et regroupements politiques, personnalités indépendantes qui se sont déjà manifestés pour adhérer à la Majorité présidentielle.
Une grande absence à signaler à cette cérémonie c’est celle d’Antipas Mbusa Nyamwuisi du RCD/K-ML. Pourtant, son mouvement a été appelé par le Secrétaire exécutif adjoint de la MP. On laisse entendre que le RCD/K-ML attend son congrès avant de se prononcer.     La cérémonie de signature terminée, il a été procédé à la lecture d’une motion de la confirmation de confiance à l’autorité morale de la MP par Mme Museng Rov Mwando, suivie de son acceptation par un délégué de Joseph Kabila, en la personne du sénateur Yerodia Abdoulay Ndombasi. 
Il reste maintenant à définir les relations ou les termes de l’accord de gouvernance avec le PALU d’Antoine Gizenga après la mutation de l’AMP en MP.
Pour l’UDEMO de Nzanga Mobutu qui a annoncé clairement son retrait de l’accord avec la famille politique régnante, on a vu quelques uns de ses membres.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*