Les sièges du PPRD, du PT et l’Eglise de Sony Kafuta saccagés

0
247

Les militants de l’UDPS et alliés, fâchés contre le FCC (Front Commun du Congo) pour avoir cautionné la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) ont déversé, pendant leur progression vers le Palais du Peuple, leur bile sur plusieurs sièges des partis et églises épinglés comme alliés de cette famille politique. Le PPRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie) a connu la mise à sac de son siège situé sur l’avenue Sendwe, dans la commune de Kalamu, ainsi que des antennes de la 6me Rue à Limete et de l’extension provinciale du Mont-Amba.

La même vague destructrice a touché le PT (Parti Travailliste) de Steve Mbikayi ainsi que l’Eglise « Armée de l’Eternel » de Sony Katufa, sur l’avenue Sendwe. Réagissant à la mise à sac de son temple, ce ministre de Dieu a fait remarquer aux cadres et militants de l’UDPS qu’ils ne détenaient pas le monopole de la violence et que s’il le voulait, il pouvait leur rendre la monnaie de leur pièce. Sony Kafuta a également accusé les confessions catholiques et protestantes, mécontentes des échecs de leurs candidats face à Ronsard Malonda, d’avoir instrumentalisé des casseurs contre son église. A leur égard, il a également brandi « le droit de poursuite ».Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •