Les remerciements de Martin Mukonkole

0
41
            Libéré le jeudi 07 octobre 2010 après quelque cinq mois d’assignation à résidence, le député national Martin Mukonkole a exprimé toute sa gratitude à toutes les couches sociales l’ayant soutenu pendant sa détention.
            C’était au cours de la plénière de lundi 11 octobre au cours de laquelle il a sollicité et obtenu la prise de parole par motion.
            « En ce moment où le recouvre ma liberté, je tiens avant toute chose, au nom de ma famille et en mon nom propre, à remercier l’Eternel mon Dieu qui m’a témoigné  son amour et de sa bonté pendant les durs moments d’épreuves qu’a été ma détention ».
            C’est par ces mots que Martin Mukonkole a démarré son intervention de présentation des remerciements à tous ceux qui l’avaient soutenu pendant les moments difficiles de sa détention.
            Toutes les autorités civiles et militaires, hommes et femmes de Dieu, différentes ong de défense des droits de l’homme, associations culturelles…Mukonkole leur a témoigné sa gratitude pour tous leur combat ayant abouti à sa libération.
            « Ce soutien populaire est l’illustration parfaite de la maturité de notre peuple qui s’est indiscutablement engagé sur la voie de la démocratie et par conséquent, sur celle de la défense de ses valeurs et de sa dignité », a-t-il encore déclaré sous les applaudissements de  ses collègues.
            Avant de congratuler le Parlement dans son ensemble, particulièrement saluer les efforts déployés par les bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat pour qu’il soit libéré. Avec une mention singulière au président de la Chambre basse.
            Les députés et sénateurs, toutes tendances confondues, n’ont pas été oubliés par celui qui vient de passer près de cinq mois coupé de l’ambiance familiale.
            Enfin, le travail abattu par la presse, lequel a permis à la base du député de Kabinda comme de Kinshasa d’être informée de l’évolution de son dossier, n’a pas non plus été oublié par l’ex-prisonnier.
            « Ma gratitude va également aux amis de la presse que je remercie d’une façon particulière. Que Dieu soit avec vous. Mes amis et complices de la presse, vous avez été d’un soutien inestimable. C’est grâce à vous que ma base de Kabinda et de Kinshasa en particulier, et le peuple congolais en général, ont été au courant de ce qui m’est arrivé. Merci pour la fidélité de votre amour ».
 
Dom
 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*