Les Pays-Bas à la rescousse de jeunes entrepreneurs kinois

0
191

Déjà présent dans 9 pays africains, à savoir le Mozambique, l’Angola, le Nigéria, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, … le programme «Orange Corners» arrive en RDC cette année. C’est hier jeudi 21 novembre 2019 qu’a eu lieu le lancement officiel de ce programme destiné aux entrepreneurs kinois âgés de 18 à 35 ans. Le 4 janvier 2020 est la date limite des dépôts des projets. Paul Ivan Emmanuel Tia (0824366231)  est disposé à leur fournir des informations supplémentaires.

            Ce programme est une initiative du Royaume des Pays-Bas et a pour finalité d’offrir à 20 jeunes innovateurs kinois pétris de talent  une formation, un encadrement  d’experts en la matière  ainsi qu’un accès  à des réseaux  et à des chaînes d’approvisionnement pour démarrer et développer leurs entreprises. L’exécution concrète  dudit programme a été confiée à une plateforme d’entrepreneuriat dénommée Ingenious City. En RDC, plusieurs entreprises vont être en partenariat avec les parrains d’Orange Corners. Lequel  programme vise à  renforcer l’esprit d’entrepreneuriat auprès des jeunes et s’articule autour du renforcement des capacités des entrepreneurs en herbe, du coaching de ces derniers  mais également de l’accès aux finances, marchés et clients potentiels.

            Pour Robert Schuddoom, l’ambassadeur des Pays-Bas en RDC qui appuie ce programme, l’engagement de son pays à promouvoir les affaires en RDC ne se conçoit pas seulement comme un dialogue avec les officiels congolais pour façonner un environnement économique propice aux affaires  mais aussi à s’intéresser aussi au secteur privé. Ceci dans la mesure où pour ce diplomate, les jeunes sont les chefs d’entreprise de demain, lit-on dans le communiqué de presse où on parle des contours d’Orange Corners.

            L’accent sera donc mis sur les jeunes entrepreneurs en herbe, pleins de vitalité et déterminés à créer leurs propres entreprises  et également disposés à concevoir des projets innovants.

Autres critères d’éligibilité à ce programme : avoir un diplôme d’Etat ou universitaire, concevoir des projets axés sur les Objectifs du Développement Durable « ODD » et qui se rapportent aux énergies renouvelables à l’éducation, la santé, les transports, l’agro alimentaire…

            Comme objectifs poursuivis : créer une plateforme et une communauté  au sein desquelles les jeunes entrepreneurs seront formés, inspirer des milliers des jeunes-gens à s’intéresser à l’entrepreneuriat,  outiller certains d’entre eux  à concevoir des projets innovants…             C’est dans ce sens que les projets d’entreprises au stade d’idéation ou encore les jeunes-gens qui ont totalisé une année d’exercice mais ayant mis au point des projets intéressants sont les bienvenus. Les organisateurs aimeraient accueillir plusieurs candidatures féminines.      Jean-Pierre Nkutu

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •