Les pavillons 1, 2 et 3 déjà démolis … : l’ex-Mama Yemo transformé en grand chantier !

0
296

C’est depuis le 20 octobre 2021 que les travaux de construction, de réhabilitation et de modernisation de l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa (ex-Mama Yemo) ont débuté. C’était après la signature du protocole d’accord, il y a peu entre le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani et le Directeur Général intérimaire du Bureau Central de Coordination (Bceco), Gaspard Kabongo Mukise.

Lesdits travaux sont exécutés par l’entreprise «Modern Construction» Sarl sur financement du trésor public pour une durée de 20 mois, sans compter les dimanches qui ne sont pas pris en compte. Ainsi, la modernisation de l’un des plus grand hôpitaux  de la ville de Kinshasa est un signal fort qui ouvre une nouvelle érè de renovation des hôpitaux de référence de la République Démocratique du Congo.  

         A ce jour, les pavillons 1 et 3, juste à l’ancienne porte principale d’entrée, sont complètement détruits. Le site est comparable à un vaste terrain dynamité par des bombes couverts de tôles.

         Des informations glanées sur place, indiquent qu’un immeuble de 4 niveau est en cours de construction avec un sous-sol (R+4+1).  

         Le pavillon 2 est également rasé par les bulldozers de «Modern Construction» pour faciliter le début des travaux d’un immeuble d’un niveau (R+1). A cet endroit, croit-on savoir, sera construit l’hôpital du jour et d’urgence.

         Toujours dans l’enceinte de l’ex-Maman Yemo mais de l’autre côté du pavillon animalier, une nouvelle morgue ultra-moderne sera érigée. Ensuite, le pavillon 13 sera renové de fond en comble suivant le protocole d’accord signé avec le Bceco qui organise l’exécution dudit projet. Ici, pour ceux qui ne le savent pas, il y aura désormais le dispensaire dit : «Mama Yemo» ultra-moderne, comme cela a été le casdepuis l’époque belge, renseigne source proche de l’hôpital.  Enfin, le pavillon 22 sera aussi renové, et il y sera aménagé un parking moderne pour cet établissement médical public de la capitale. 

         Au terme des travaux de constrution et de rénovation, assurent les ingénieurs de l’entreprise, il y aura l’aménagement externe et celui de tous les bâtiments construits avant la remise de l’ouvrage au délai imparti.

         Il y a lieu de signaler que malgré l’ouverture de ce grand chantier et le début des travaux, la prise en charge des malades est assurée correctement par les personnels soignants. La direction générale de l’hôpital s’est organisée pour que lesdits travaux ne perturbent nullement le bon fonctionnement des services médicaux. 

         Les quelques malades et gardes malades interrogés saluent la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui avait promis d’offrir à ses concitoyens une bonne prise en charge sanitaire. Laquelle commence par la construction ainsi que la modernisation des établissements sanitaires, en les dotant des équipements médicaux ultra-modernes.

         Un limier du Phare a fait la ronde hier mercredi 10 novembre 2021 dans les différents services pour en avoir le coeur net. 

         Par ailleurs, il faut rappeler que ce projet concerne la réhabilitation de tous les hôpitaux de référence aussi bien de la capitale de l’intérieur, devenus pour la plupart des mouroirs. L’ex- Sanatorium transformé ce jour en l’Hôpital Général de Selembao manque cruellement des installations sanitaires, renseignent ses pensionnaires. 

         Selon certaines indiscrétions, après l’ex-Mama Yemo, ce sont les Cliniques Universitaires de Kinshasa qui subiront des travaux de renovation.

 Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •