Les femmes de la Dynamique Fatshi Président éclairées

0
47

Une conférence-atelier était organisée par l’Asbl « Dynamique Fatshi Président » (DFP), sous le thème «Entreprenariat et Innovation», le vendredi 22 mars 2019, dans la salle «La Perle» de la paroisse Sainte Anne, dans la commune de la Gombe. Intervenant dans le cadre de la dynamique d’accompagnement de la mise en œuvre du programme de 100 jours du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, elle vise aussi à actionner des initiatives de lobbying et de sensibilisation de la population tout au long du mandat présidentiel.

            Intervenant à l’occasion, Elodie Ntamuzinda, en sa qualité d’émissaire du Président Corneille Naanga, a rappelé à l’assistance, la synthèse du plan d’action actualisé «Genre et Elections» de la Ceni 2017-2020, en ce qu’il s’étale sur 9 objectifs, capables de contribuer à l’amélioration de la participation de la femme dans le processus électoral. On peut citer : l’amélioration de cadre légal et réglementaire pour plus de participation des femmes et jeunes filles au processus électoral; le renforcement des capacités des femmes et jeunes filles comme candidates, électrices, observatrices, agents électoraux; le renforcement des capacités de la Ceni pour une prise en compte effective du genre dans le processus ; faire accepter dans l’opinion publique la participation des femmes et jeunes filles dans les institutions publiques et partis politiques ou regroupement politiques ; prévenir les violences électorales basées sur le Genre, etc.

            En effet, elle a réitéré le message véhiculé par son institution, à savoir qu’on ne  doit pas seulement parler aux femmes, mais à toute la nation congolaise. Ce qui implique selon elle, la famille qui constitue la cellule mère de la nation, tout en soulignant que c’est la femme qu’on éduque, certes, en collaboration avec son mari, d’où l’implication de tout le monde. C’est dans ce contexte qu’elle a rappelé que le processus électoral ne peut être en aucun cas, l’apanage de la Ceni seule, évoquant ainsi l’Accord de la Saint Sylvestre, de la page 9 à la page 11, qui stipule que toutes les parties prenantes sont concernées. Pour sa part Mme Véro, conseillère en Genre à la Ceni, qui a relayé l’émissaire de Naanga, a fait un training mental sur le concept autonomisation pour jauger la compréhension globale de l’assistance. Dans le même ordre d’idées, elle a soutenu que la parité ne doit pas être comprise comme un cadeau offert sur un plateau d’or, mais plutôt une compétition.  

            Il y a lieu de retenir qu’au cours de cette conférence, Gracia Mujingila, Bibiche Kikukama et Betty Tshamala de la Dynamique ont donné à leurs membres des matériaux nécessaires pour sortir de la pauvreté. Tout en soulignant que le but de la conférence était d’accompagner la femme congolaise de différentes couches de la société, à découvrir ses potentialités afin de lui permettre d’exceller dans son domaine d’activités.

            Didier Budimbu Ntumbuanga, président de la Dynamique Fatshi Président (DFP) s’est dit honoré de voir les mamans tout comme les hommes être venus nombreux  participer à cette conférence-atelier. 

Jean-René Ekofo

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •