Les députés et Sénateurs sollicitent l’implication de Modeste Bahati

0
77

La crise politique qui règne au Sankuru plombe tout espoir de développement de la province. Le président du Sénat, Modeste Bahati, a réuni hier jeudi 10 juin 2021, les députés et les sénateurs de cette province afin d’échanger sur cette question et dégager des pistes de solution. Rappelons que parmi les problèmes auxquels fait face le Sankuru, il y a notamment  la crise persistante entre le gouverneur et l’assemblée provinciale.

En effet, c’est depuis 2019 qu’il n’y a pas de collaboration entre le gouverneur de province Joseph Mukumadi et le bureau de l’assemblée provinciale, bloquant ainsi le bon fonctionnement des institutions de la province.  Au regard de l’instabilité politique et la crise institutionnelle qui perdurent dans la province, ces élus  ont saisi le président du Sénat afin qu’il use de sa sagesse pour décanter la situation. Ils ont fait savoir que la province se trouve actuellement dans un état lamentable à cause de ce conflit qui n’avance nullement le pays. 

« … Nous voulons en finir avec cette situation qui bloque la province.  Nous avons recouru au Président du Sénat pour qu’il intercède auprès des autorités compétentes afin que cette crise puisse trouver une solution définitive pour que soient amorcées les actions visant à développer le Sankuru. Actuellement, la RDC se prépare à rapatrier les reliques du feu Patrice Lumumba… Ces reliques passeront aussi vers la municipalité qui a vu naître cette haute personnalité du pays… Quelle image nous allons envoyer au monde lorsqu’on va constater que le Sankuru se trouve dans un état piteux suite aux conflits en interne ? Pourtant, il y a des cérémonies qui seront organisées pour la circonstance, en présence du Président de la République et ses invités. Ça sera une honte pour la province… Nous voulons que ce problème soit resolu le plus vite… », a déclaré le Député Emery Okundji.  

            Modeste BAHATI LUKWEBO a ainsi appelé les uns et les autres à la sincérité car, dit-il, ce n’est pas en voulant écraser les autres que la province va s’en sortir. Il a exhorté les concernés à se surpasser, avant d’inviter les fils et filles du Sankuru à un dialogue franc et sincère dans le but de sortir  la province de cette crise qui l’attire vers le bas, alors qu’il y a des urgences à répondre. Ces élus ont promis de retourner à nouveau vers le président du Sénat, cette fois-ci, avec les pistes de solution qui seront dégagés à l’issue de ce dialogue afin que celui-ci les porte au niveau des autorités compétentes pour que finalement la paix revienne.

            Il sied de noter que les députés et sénateurs de cette entité juridique et administrative avait rencontré, au paravant, le chef du Gouvernement sur la même question. Ces élus  avaient aussi sollicité l’implication personnelle du premier ministre, Jean Michel Sama, et éventuellement celle du chef de l’Etat pour mettre fin à la crise des institutions. Le Premier Ministre avait promis à ses hôtes de s’employer pour une solution urgente. 

            Notons qu’au cours de la journée d’hier  jeudi 10 juin, le professeur Modeste Bahati a reçu en audience le gouverneur intérimaire de la province du LUALABA, Fifi Masuka. Cette dernière a rencontré le président du Sénat pour lui présenter les civilités et échanger sur plusieurs questions d’actualité en rapport avec la province.

            Après cette rencontre,  Modeste Bahati a échangé avec quelques leaders communautaires du Nord-Kivu sur la gestion de la catastrophe naturelle survenue à Goma à la suite de l’éruption du Nyiragongo.  Cette délégation était conduite par le député Juvénal Munobo, ressortissant de cette province. Ils ont fait l’état des lieux de la prise en charge des sinistrés, notamment avec retour des déplacés à Goma.

Perside Diawaku

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •