Les députés « Anamongo » créent une association culturelle

0
245

Chiffrés à environ un quart des membres de l’Assemblée nationale, les députés de l’espace « Anamongo » viennent de créer une association culturelle.

Ce week-end, ils ont procédé à l’adoption de l’acte constitutif de leur association culturelle. Cadre choisi : le restaurant club « Chez l’Hôtesse » sis 5ème rue Limete résidentiel, sur le petit boulevard.

Dans leur déclaration à la presse, faite par François Bokona qui préside le bureau provisoire de l’association, on indique que le bureau provisoire a reçu mandat de l’assemblée générale d’élaborer les statuts de l’association.

Invité par les journalistes à éclairer l’opinion sur les objectifs poursuivis par leur regroupement, François Bokona, qui est en même temps président de la Commission politique, administrative et juridique de la chambre basse du Parlement, a dit que son association s’assigne comme objectif principal : la défense des intérêts du peuple « Mongo » disséminé à travers le territoire national.

Les députés « Anamongo » ont-ils des ambitions en rapport avec l’élection des membres devant combler les vacances créées au Bureau de l’Assemblée nationale suite à la démission du premier vice-président et du rapporteur ?

Réponse de François Bokona : «nous sommes une association culturelle et apolitique».

Quant au nombre des membres de l’association, l’orateur renseigne que les députés nationaux « Anamongo » siégeant à l’Assemblée nationale se chiffrent entre 125 et 130.

Ayant observé quelques minutes de silence en mémoire des trois de leurs décédés, parmi lesquels Egide Ngokoso, les membres projettent d’organiser une messe d’action de grâce en leur mémoire.

Concernant la composition du bureau, celui-ci s’aligne sur le modèle du Parlement avec 7 membres du présidium. Hormis François Bokona qui assure les fonctions de président, on y trouve Emery Okundji, Henriette Wamu, Noël Botakile, Fidèle Likunda, etc.

Parmi les membres, on trouve des personnalités connues comme Adolphe Onusumba, Michel Lokola, Mondole, Basile Olongo, etc.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •