L’environnement au centre de la 3ème Fête du livre de Kinshasa

0
153

En marge de la 3ième édition de la Fête du livre de Kinshasa, l’Institut Français a organisé, hier jeudi 12 novembre 2015 dans la salle polyvalente, une conférence de presse avec les différents partenaires à ce grand rendez-vous culturel inscrit sous le thème : « Environnement, sur les routes du Congo ». Au total 30 auteurs congolais, belges, suisses, français, suédois, burundais et anglais sont attendus durant ces cinq jours.

Selon les organisateurs de cette rencontre festive, la particularité de cette 3ième édition est qu’elle se voit élargie à une nouvelle thématique et décloisonnée à un plus grand nombre de public à travers le choix des différents sites qui vont abriter les activités à travers la ville de Kinshasa. Il s’agit notamment de l’Institut français (Halle de la Gombe), le Centre Wallonie-Bruxelles, l’Espace Bilembo, l’Académie de Beaux Arts, l’espace Sadi, le lycée français René Descartes, le lycée belge Prince de Liège et l’Espace Masolo.

Selon Dominique Wilson, proviseur du lycée Prince de Liège, cette fête sera une occasion pour renforcer les liens entre les différents instituts et va permettre aux élèves de se rapprocher et dialoguer avec ces auteurs écrivains, dessinateurs, peintres, plasticiens,…qui vont partager leurs expériences.

Au programme, le mercredi 18 novembre au lycée français René Descartes va intervenir l’ouverture officielle et le vernissage de travaux d’élèves autour d’Angelo Turconi, suivi du concert de la fanfare « masolo ». La journée du jeudi 19 sera consacrée, à la Halle de la Gombe, à la conférence photo (présentation d’Angelo Turkoni), la conférence sur « Economie verte et Congo, atouts et freins », la présentation de l’histoire générale de l’Afrique, un face à face écrivains-élèves, la remise du prix du concours  de BD et vernissage de l’exposition « Mongo Cissé» et la projection du film « la fôret aux esprits ».

            Le même jour sera organisé au Centre Wallonie Bruxelles, la conférence sur l’environnement en RDC ; à l’espace Masolo se tiendra le vernissage de l’exposition de peinture et sculpture de jeunes artistes en plus de la lecture et du spectacle avec Lieve Joris et Gilbert Meyer ; à l’Académie de Beaux Arts se tiendra également une conférence art plastique et environnement ainsi qu’un atelier BD ; à l’espace culture Texaf-Bilembo, Asimba Bathy va animer un atelier sur « comment créer une planche de BD et restituer l’ambiance du Congo », suivi d’une rencontre-lecture avec Roland Rugero et l’expo photos « course contre la montre : 20 ans du Pool Congo de MSF ». Cette série de conférences et expositions va se poursuivre le vendredi et le samedi dans ces différents cites pour se clôturer le dimanche 22 novembre 2015 à l’institut français avec un concert dessiné par l’artiste Kojack.

Quelques auteurs

            Parmi la trentaine d’artistes attendus figurent : Bestine Kazadi, écrivain congolais, Wilfried N’sondé du Congo Brazza-ville, Guillaume Jean de la France, le photographe milanais Angelo Turconi, l’historienne Chantal Tambu, le dramaturge Dominique Mpundu, le dessinateur coloriste Asimba Bathy, etc. A cette occasion, les élèves et participants à la fête vont également ouvrir leurs appréciations et débats autours du film « l’homme qui répare les femmes » de Colette Braeckman invitée par l’Institut Français à prendre part à cette grande activité.

Myriam Iragi

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •