L’émissaire d’Angela Merkel attendu à Kinshasa ce mercredi 

0
84



Kinshasa accueille ce mercredi 12 août 2020, Günter Nooke, le représentant  personnel pour l’Afrique de la Chancelière allemande Angela Merkel au ministère fédéral de la Coopération Economique au Développement, pour une visite officielle de 5 jours. Cette visite s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales germo-congolaises réchauffées au plus haut sommet par la rencontre, en novembre 2019, entre le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, et la Chancelière Angela Merkel. A l’occasion, plusieurs dossiers avaient été discutés, notamment celui des chemins de fer du Congo et de « The Congo Green H2 Projet » (Projet Inga 3).

            Des informations à notre possession indiquent qu’à propos des chemins de fer du Congo, la firme CONGO RAILAY DEVELOPMENT AG propose un système de transport multimodal consistant en la réhabilitation, la construction et l’exploitation d’un réseau ferroviaire national, circulaire et intégrateur, de plus de 10.000 km, connecté aux ports, aéroports et routes incluant les lignes SCTP, SNCC, CFU.

            Ces nouvelles lignes à construire partiront de Buta (Bas-Uélé) à Kindu (Maniema), en passant par Isiro (Haut-Uélé)-Mungbere (Haut-Uélé)-Beni, Butembo, Goma (Nord-Kivu) et Bukavu (Sud-Kivu) ; Matadi-Boma-Banana (Kongo-central)-Kinshasa-Ilebo (Kasai)-Boende(Tshuapa)-Bumba -Lisala (Mongala), Gemena (Sud-Ubangi) –  Gbadolite  (Nord-Ubangi).

            Ce gigantesque projet devrait contribuer à l’industrialisation de la RDC, surtout dans les domaines agricoles, manufacturiers et miniers, capable de régénérer plus de 100.000 emplois directs et 2.000.000 d’emplois indirects, à travers le pays.

            Il y a lieu de souligner qu’un protocole d’accord (MoU) avait été signé le 15 novembre 2020 à Berlin entre le ministère de la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophone de la RDC et l’entreprise Siemens AG. C’était en marge de la visite d’Etat du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, en Allemagne. 

            Quant au projet  Inga III et à celui de construction d’une usine de production d’Hydrogène, ils étaient déjà au centre d’une réunion de mobilisation des partenaires, tenue au mois de juin dernier à Leipzig. L’usine de production d’Hydrogène, à installer à Banana et dénommée « CongoH12 », devrait avoir comme soubassement le barrage Inga III. Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •