Le Vice-ministre japonais des Affaires Etrangères réaffirme le soutien de son pays à l’INPP

0
50

C’est depuis le week-end dernier que le Vice-ministre parlementaire japonais des Affaires Etrangères, Toshiyuki Kato, a foulé le sol de la capitale congolaise, à la tête d’une importante délégation économique de son pays. Ce membre du gouvernement nippon et toute sa délégation sont venus recueillir auprès des milieux économiques et d’affaires congolais des informations sur le pays, les possibilités d’affaires et d’investissement, ainsi que sur le climat des affaires, en vue  de resserrer la coopération et le commerce entre la RDC et le Japon.

    Après avoir conféré avec les autorités congolaises, notamment le Vice-Premier ministre et ministre du Budget, le Vice-ministre des Affaires Etrangères et celui de la Coopération Internationale, Toshiyuki Kato a effectué, lundi 20 août 2012, une visite-éclair à la direction provinciale de la ville de Kinshasa de l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), une institution publique congolaise qui travaille en partenariat actif avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Ce membre du gouvernement s’est fait accompagner, pour la circonstance, de l’Ambassadeur du Japon en RDC, Yoshimasa Tominaga, du directeur général du Département Afrique de la JICA, Eyi Inui, et du représentant-résident de la JICA en RDC, Eiro Yonezaki.
Sous la houlette de l’Administrateur directeur général de cet institut national professionnel, Maurice Tshikuya Kayembe,  le vice-ministre japonais des Affaires Etrangères a visité les ateliers et salles de formations de certaines filières dont notamment l’Electronique, l’Electricité, Froid et Climatisation, Menuiserie, Motorisation et Mécanique générale… Toshiyuki Kato et sa délégation ont également visité le lot de nouveaux matériels offerts par la JICA, le bureau de l’Association des anciens stagiaires de la JICA, ainsi que le terrain réservé à la construction du complexe administratif de la direction provinciale  de l’INPP/Kinshasa.


    Au terme de sa visite, l’homme d’Etat japonais n’a pas caché sa grande satisfaction face aux efforts considérables fournis par les autorités de cette institution publique. A cet effet, il a salué et encouragé l’Adg Maurice Tshikuya et tout son Comité à persévérer dans cette lancée. Le Japon, a-t-il rappelé, avait connu une situation analogue il y a de cela 50 ans. Le parlementaire japonais reste convaincu que l’INPP va contribuer efficacement au développement économique de la RDC, en y apportant une main d’œuvre qualifiée et répondant aux besoins réels du marché et des entreprises.     
    La maintenance des équipements acquis depuis plus de vingt-cinq ans l’a impressionné de plus belle et forgé sa conviction sur la capacité des autorités de l’INPP de contribuer au développement des compétences nationales. Raison pour laquelle, il a réitéré la détermination du gouvernement de son pays à continuer cette  coopération pour l’intérêt supérieur de la population congolaise. Cette maintenance demeure pour l’homme d’Etat japonais une preuve tangible de la bonne gouvernance.


    Répondant à son hôte de marque, le numéro un de l’INPP, Maurice Tshikuya Kayembe, a loué la coopération entre le Japon et la RDC. « C’est grâce à celle-ci, a-t-il souligné, que l’INPP souffle le vent de la modernisation. Le Japon, a renchéri l’Adg, intervient à l’INPP sur trois axes, à savoir : la formation des formateurs dont certains sont présentement au Japon, la fourniture de plusieurs équipements et la construction de nouvelles structures d’accueil ». Sur ce dernier volet, il sied de retenir que le gouvernement japonais vient de débloquer une enveloppe de 23 millions de dollars américains pour l’équipement et la construction  d’un nouveau complexe technique administratif de la direction provinciale de l’INPP/Kinshasa. Le démarrage des travaux est prévu pour le premier trimestre de l’année prochaine.

Michel  LUKA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*