Le Prof André Mbata s’interroge : Où sont donc passés nos pharmaciens ?

0
214

Le coronavirus, une pandémie qui interpelle le Gouvernement et nos Facultés de Pharmacie et de Médecine Ces dernières années, il s’est créé au Congo plusieurs dizaines d’Universités avec des Facultés de Médecine et de Pharmacie.

Depuis l’éclatement de la pandémie de Corona virus, les scientifiques de plusieurs pays ont reçu des moyens conséquents de leurs Gouvernements et des entreprises privées pour s’enfermer dans des laboratoires et essayer de trouver un vaccin pour sauver les vies humaines.

La recherche scientifique a été relancée. Un pays comme le Cuba a même déployé ses médecins et laborantins dans certains pays européens.

Mais où sont passés les spécialistes congolais dans le domaine et qu’est-ce qui se fait dans les cliniques universitaires, dans nos Facultés de Médecine, de Pharmacie,  dans nos écoles de sante publique et dans nos instituts supérieurs des sciences bio-médicales ????

Les laboratoires et bibliothèques ne sont pas équipés. Mais pourquoi le Gouvernement congolais ne dote-t-il pas les universités des moyens de la recherche ?

Nous l’avons déjà dit: un pays ne peut pas se développer sans la recherche scientifique.

Voici une pandémie capable de décimer tout un pays. La solution ne viendra ni du FCC, ni du CACH, ni de Lamuka, ni de n’importe quel autre parti ou regroupement politique au pays ou à l’étranger. Elle viendra des scientifiques !

La question et la solution ne sont donc pas politiques, mais scientifiques en dépit du role que le politique devrait jouer.

L’on devrait respecter et écouter les scientifiques, chacun dans son domaine d’expertise.

En attendant que nous puissions en savoir davantage sur un éventuel vaccin contre le coronavirus et ce qu’il en penserait, nous devons garder le plus grand respect envers notre estime collègue. Prof Dr Muyembe est l’un de plus grands épidémiologistes de la RD Congo depuis l’indépendance.

L’homme qui a découvert Ebola en 1976 et qui vient de contribuer à son éradication était déjà Doyen de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa pendant que plusieurs d’entre-nous étions encore à l’école primaire ou secondaire.

Il est aujourd’hui l’un de meilleurs universitaires du Congo et de l’Afrique dans son domaine.

Ses avis ne peuvent pas être pris à la légère.

Il ne doit pas son expertise à une élection organisée par la CENI ni à des acclamations dans les rues du Congo ou dans les réseaux sociaux des Congolais.

En attendant donc que nous puissions en savoir plus sur ses idées ou ses conseils qui seront à prendre ou à laisser, c’est le moment  d’interpeller les universitaires congolais du domaine et surtout le Gouvernement qui continue de négliger les universités qui sont abandonnées à elles-mêmes, sans bibliothèques ni laboratoires dignes de ces noms pendant que les professeurs sont condamnés à vivre dans de misérables conditions, inconnues même dans certains pays de la région.

Au lieu de nous lamenter sur un vaccin qui viendrait de l’étranger, nous aurions mis nos universitaires dans des conditions de produire notre propre vaccin, un vaccin made in Congo.

Prof André MBATA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •