Le Ministre Maker Mwangu : «Les élèves nous ont interpellés à bien gérer nos trésors !»

0
41

La semaine de la promotion des métiers techniques par l’action théâtrale s’est clôturée en beauté au Lycée Prince de Liège de Kinshasa. Présentée en marge des cérémonies du cinquantenaire de l’indépendance de la RD Congo, la semaine Théâtre Action a mobilisé élèves, enseignants, parents et autorités publiques à prendre conscience de l’importance de l’Enseignement technique et la formation professionnelle en particulier, à restaurer le niveau et la qualité de l’enseignement en général comme un des trésors pour le développement économique. Pour ce, le projet d’Appui à l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle de la Coopération technique belge (AETFP/CTB), en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), a sensibilisé sur les aspects valorisants de l’enseignement technique et la formation professionnelle.

D’où des saynètes interprétées par les apprenants eux-mêmes (60 élèves des six écoles retenues) sur la vision de l’ETFP, la formation, l’avenir professionnel et les aspects genre et citoyenneté. C’est ainsi que nous avons été témoin d’une série des spectacles interprétés avec brio, le 28 juin  par les élèves du Centre FAWE, l’Institut Professionnel de Gombe dans « l’importance de la menuiserie », l’INPP dans « les chômeurs », l’ITP Ngaliema dans « l’Institut Masculin », Lycée Technique de Limete dans « Importance de la coupe et couture », l’Ecole professionnelle de bâtiment (Eproba) dans « La fille carreleuse » et l’ITI Gombe dans « Télévision ».

Vision de travail que les élèves du Lycée Prince de Liège (Ecole belge de Kinshasa) ont également intériorisée le 27 mai, puis les 3, 4, 5,25 et 28 juin 2010 à travers des spectacles valorisant les 4 trésors de la RDC. A savoir, notamment: l’immensité de nos forêts, la splendeur des eaux douces, nos terres cultivables ainsi qu’une jeune population avide d’apprendre, a souligné le Ministre de l’EPSP, Maker Mwangu, présent à la cérémonie en compagnie de Arthur SEDEA, son Vice-ministre en charge de l’ETFP.

Face à ce redressement du système éducatif congolais, le Ministre Maker  a souligné : «  Il nous faut aujourd’hui des programmes revus, avec des professionnels, pour proposer des apprentissages des métiers qui ont du sens ; une formation mise en adéquation avec l’emploi et les besoins locaux, quels que soient l’origine et le genre ; un travail institutionnel pour aboutir tant à une politique sectorielle en ETFP qu’à des formations/évaluations/certifications harmonisées ; le renforcement des capacités techniques et pédagogiques des cadres et formateurs locaux ; le public et le privé, en partenariat, pour tisser des liens étroits entre l’école et l’entreprise ; des écoles techniques réhabilitées et rééquipées dans chaque province… ; pour, à terme, créer un centre d’excellence par province éducationnelle. »

D’où toute sa satisfaction pour le Congo de demain : «J’éprouve de sentiment de joie parce que la communauté prends conscience. Les élèves nous interpellent parce que nous avons un long chemin à parcourir. Car, c’’est ensemble que nous pourrions nous aider à avoir des femmes et hommes compétents à faire les chantiers et à aller de l’avant. Les filles comme les garçons, nous avons les même aptitudes »

Alors que dans son intervention, le Porte Folio Manager Chargé des Programmes Santé et Education CTB-RDC, M. Eric De Milliano a souligné : « N’oubliez pas que tout développement d’un pays commence par l’éducation. » 

En effet, pour l’organisation de ces activités de sensibilisation par le théâtre, l’équipe de l’AETFP sous la coordination de Joël LEROY a eu recours au service des professionnels de l’Atelier Théâtr’Action (ATA). Ses trois encadreurs et un superviseur ont assuré la formation et le suivi des élèves des six écoles sélectionnées du 2 au 30 mai dernier. L’ATA est une Asbl à vocation culturelle dont le siège social est situé dans l’une des communes populaires de Kinshasa : Kimbaseke.  

E.K.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*