Le jeteur de pierres sur l’escorte de Kabila décédé

0
83

Armand Tungulu Mundiandambu, le jeune d’une trentaine d’années, qui s’est illustré en mal le mercredi 29 septembre 2010 en caillassant l’escorte présidentielle, a quitté cette terre des hommes. Selon un communiqué remis à la presse le week-end par le Procureur Général de la République, l’intéressé se serait suicidé dans sa cellule de l’amigo de la GR (Garde Républicaine), le vendredi 1er octobre. Il se serait servi d’un fil de son oreiller pour mettre définitivement fin à ses jours.

            Selon le patron du Parquet Général de la République, un médecin légiste a été saisi pour l’autopsie de la dépouille mortelle. D’ores et déjà, une enquête a ouverte dans le but de détermines la (les) cause (s) exacte (s) à la base du décès d’Armand Tungulu.

            On rappelle que le mercredi 29 septembre 2010 en début d’après-midi, le cortège présidentiel se trouvait sur l’avenue de la Libération (ex-24 novembre) quand, à la hauteur du marché Comète, en face de la Maison Shengen, à la frontière entre les communes de Lingwala et Gombe, un quidam tiré à quatre épingles s’est détaché de la foule, armé de pierres qu’il a lancées, à deux reprises, sur l’une des Jeeps de l’escorte présidentielle. Face aux gardes du corps du Chef de l’Etat venus pour se saisir de lui, il a fait front en distribuant des coups à la sauvette, ce qui a provoqué le courroux de la foule qui a littéralement fait pleuvoir sur lui, coups de bâtons et projectiles divers qui l’ont mis en sang. Maîtrisé peu après par des éléments de la Garde Républicaine, il a été conduit vers une destination inconnue.

            Alors que la ville était occupée à spéculer sur son acte incivique, que certaines sources imputaient à un déséquilibre mental, et sur son sort de Congolais refoulé récemment d’Europe, le Procureur Général de la République vient de donner des précisions qui mettent manifestement un terme au feuilleton d’Armand Tungulu, à moins que les résultats de l’autopsie et de l’enquête ne provoquent un rebondissement.

Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*