Le gouvernement s’engage à légaliser 5.450 médecins

0
280

Le secteur de la santé et le bien-être social des Congolais préoccupent au plus haut au point le nouveau leadership RD-Congolais pour atteindre ses objectifs dans la refondation de l’Etat en déliquescence.  La présence de Félix Antoine Tshisekedi, le vendredi 03 mai 2019 à Béatrice Hôtel, avant la clôture de l’atelier de mécanisation et de l’alignement des médecins non-payés, s’inscrivait dans ce cadre. Les pharmaciens et les dentistes du secteur de la santé seront, eux aussi, en atelier dont les préparatifs commencent dès ce lundi.  Le fichier nettoyé des médecins sera d’abord remis au Conseil National de  l’Ordre de Médecins, avant son dépôt au ministère du Budget.  

                  Au terme de cet atelier qualifié de clarification, une Commission ad-hoc, a été mise sur pied pour l’encadrement de la paie des médecins après le fichier unique mis à jour, avec la prise en compte du mois d’avril 2019. En vue d’assainir le secteur, le recrutement des médecins se fera, désormais, selon les dispositions légales. Un deuxième atelier est prévu en début de semaine, afin d’examiner la situation d’autres agents œuvrant dans le secteur de  la santé, pour clore définitivement la kyrielle de revendications. 

Dans son mot de clôture, Dr Benjamin Bola Ikolia, Conseiller principal du Chef de l’Etat en matière de santé et de bien-être, qui a présidé les 4jours de travaux, s’est dit satisfait du fait que les demandes des blouses-blanches ont été prises en compte. Pour lui, la mise en œuvre des résultats de cet atelier est garantie surtout que le Chef de l’Etat, non seulement, suit de près le dossier, était venu en plein atelier s’enquérir de son évolution.

                  Dr Wawina, Coordonnateur des affiliés du Collectif, a exprimé son satisfecit quant aux acquis et souhaite leur application effective, car, dit-il, les médecins méritent mieux. C’est vraiment immature, a-t-il soutenu, à ce stade de faire des déclarations par rapport au sujet qui est d’actualité dans les bouches des plusieurs disciples d’Hippocrate. 

                  Quant au docteur Pathy Ngoma, il a appelé ses pairs qui, depuis le début de l’atelier ont assiégé le périmètre de Béatrice Hôtel, au calme, car le Collectif a eu gain de cause, après cette longue bataille. 

                  Dans la foulée, l’on signale que la prime au cœur du débat tourne autant de 1.200 dollars américains tandis que le salaire est de 120.000 FC.

Jean-René Ekofo       

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •