Le Chef de l’Etat hier au chevet des élèves victimes d’un accident de route

0
29

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’est rendu hier au Centre médical «Diamant», dans la Gombe, pour réconforter les élèves victimes d’un accident de circulation qui s’est produit mardi r, sur le Boulevard du 30 Juin, au niveau de la Chancellerie des Ordres nationaux. Très touché par ce drame vécu par des élèves dont la plupart venaient du Lycée Bosangani (ex-Lycée du Sacré cœur), le Chef de l’Etat, mu par son sentiment humanitaire traditionnel a tenu à s’imprégner personnellement cette situation en vue de leur apporter, autant que possible, l’aide indispensable pour se faire soigner et surmonter cette épreuve. Il a donc interrompu sa journée de travail pour aller prendre des nouvelles des accidentés.

            Arrivé sur le lieu, le Chef de l’Etat a été accueilli par le staff médical, très touché par cette visite surprise. Par la suite, il lui a présenté le rapport médical de douze élèves pris en charge par cette formation médicale. En conclusion, les médecins ont rassuré le Chef de l’Etat qu’au moment de l’accident, il y a eu plus de peur que de mal, car des rumeurs avaient annoncé la mort de certains élèves par méprise.

            A l’issue de la prise en charge médicale, le Centre a noté qu’il n’y a eu aucun décès. En outre, cinq écoliers accidentés ont déjà regagné leurs domiciles et ceux qui sont encore hospitalisés poursuivent chacun des soins appropriés nécessités par le pronostic de leur santé.

Un véritable Chef

de famille

            A la suite de cet entretien avec le corps médical, le Président de la République – en véritable Chef de famille – a effectué un tour de salle pour échanger quelques mots de réconfort avec plusieurs blessés qui lui ont livré leurs versions de l’accident et leurs préoccupations. Les frais de prise en charge au sein de cette formation médicale sont entièrement assurés par le gouvernement de la République, d’autant plus que cet accident a été provoqué par un bus «Transco» en panne de freins, qui est entré en collusion avec un minibus transportant des écoliers. Cette attention du Chef de l’Etat et son sens élevé de compassion ont marqué les membres de familles de ces élèves qui n’ont pas hésité à exprimer leur gratitude à l’illustre visiteur.

            Enfin, il convient de rappeler que Félix Antoine Tshisekedi, poussé par son élan humanitaire, a toujours été présent personnellement – autant que faire se peut – sur les lieux où les sinistres se sont produits pour consoler ses compatriotes. Que cela soit à l’intérieur du pays – comme c’était le cas à Mbanza-Ngungu ou au Sud-Kivu – ou ici dans la capitale. A cet effet, les Kinois se souviennent entre autres de la visite du Chef de l’Etat à Ndanu dans la commune de Limeté, à Badiadingi, commune de Mont-Ngafula ou encore à Livulu dans la commune de Lemba.RSK

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •