Le 1er Congrès tenu, le leadership installé : le MRCA de plains-pieds dans l’arène politique

0
114
 « Je m’engage à exercer mes fonctions selon les lignes directrices de notre Charte de renaissance, nos statuts, règlements d’ordre intérieur et la Constitution de la RDC. Notre combat vient de commencer et nous sommes sur nos pieds, obéissant aux lois et règlements de la république sans crainte !» Cette promesse solennelle a été faite, le dimanche 10 octobre 2010 au Centre Caritas de la Gombe, par Ndomba Tshiendela, le tout premier président du Mouvement de Renaissance Congolaise pour l’Afrique(MCRA), à l’issue du 1er congrès de son parti. Assises ayant connu la participation de 80 délégués débarqués de toutes les provinces du pays, ce congrès a permis non seulement l’adoption de la Charte de renaissance, l’amendement et l’adoption des statuts et règlements d’ordre intérieur et enfin l’élaboration du manifeste du MRCA, mais surtout l’élection d’un leadership et la prise en compte des idées des membres dans le peaufinèrent des documents stratégiques du parti.
 
            Fier du travail abattu par ses pairs, le nouveau président s’est fixé deux principaux objectifs à atteindre jusqu’au 31 mars 2011 : informer les Congolais, à travers la Charte, des raisons de l’existence de ce parti et inscrire tous les membres au niveau des branches pour une meilleure évaluation de performance par secteur, district, ville et province. « Au 31 mars 2011, une évaluation de ces deux points sera effectuée afin de déterminer notre position et notre capacité aux élections de novembre 2011. Une évaluation sera faite trois mois avant les élections » s’est-il engagé.
            Face à la presse, Ndomba Tshiendela a révélé les discussions avec des nombreux partis politiques qui ont démontré leur désir d’entrer en alliance avec le MRCA. Cependant, a-t-il indiqué, ses camarades et lui ne pourront conclure des alliances que quand ils se seront évalués et auront trouvé que cela est une bonne option et que les partenaires de l’alliance adhèrent aux principes de leur Charte de renaissance. Toutefois, ils promettent déjà des surprises si le calendrier électoral est constant. « Nous sommes un parti de la 3ème voie et nous avons pris l’engagement de créer ce mouvement qui vous représente et n’appartient à personne. Où les gens venus de l’intérieur ont placé leurs représentants. Nous avons fait notre part de travail et maintenant demandons à tous les Congolais de faire aussi la leur afin d’éviter la politique de la chaise vide. La victoire est certaine… » a-t-il clamé.
 
Les principaux axes de la Charte
 
            Document contenant 11 points dont le préambule, la Charte de renaissance du MRCA décline les grandes lignes de la vision de cette formation politique pour la RDC. Il s’agit, entre autres, de la gestion du pays par le peuple et le rejet de toute prise de pouvoir par la force ; de l’égalité des tribus qui devront être protégées par la loi contre les insultes et contre toutes sortes de discrimination ; de la répartition de richesses du pays qui sont un héritage des Congolais devant en jouir pleinement; des droits humains et des libertés fondamentales( droit à l’information et liberté d’expression) ; du travail et de la sécurité sociale( une pension consistante, de l’emploi, etc.) ; de l’enseignement et de la culture(élimination de l’analphabétisme, patriotisme, culture de l’excellence, etc.) ; de l’habitat pour tous et du confort( construction des maisons décentes pour les soldats, policiers, vieillards, etc.) ; de l’environnement ( bonne gestion de l’écosystème) ;  de l’amitié et de la paix( respect des droits et souveraineté de toutes les nations, lutte pour le maintien de la paix dans le monde etc.) ; et enfin de la résolution des conflits.
            Soulignons  que tous les participants ont adopté cette Charte à l’unanimité et  pris l’engagement de lutter ensemble, en n’épargnant aucune force ni courage, jusqu’à ce que le changement démocratique soit effectif dans notre pays.
Tshieke Bukasa
 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*