L’association « Toile d’araignée » a pris son envol

0
127

«Toile d’araignée », une association des journalistes oeuvrant pour la promotion du civisme fiscal, la lutte contre le détournement des deniers et biens publics, la corruption et autres antivaleurs, a pris le vendredi 14 mars 2014, son envol, à l’occasion de sa sortie officielle, dans la salle des conférences internationales du ministère des Affaires étrangères. Parrain de l’événement, Patrice Kitebi, ministre délégué auprès du Premier ministre en charge des Finances.Dans son mot de soutien, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Finances, s’est réjoui de constater que l’ambition de la «  Toile d’araignée » était de contribuer à la promotion du civisme fiscal qui est une de grandes préoccupations du gouvernement. Et surtout que cette association vise l’incitation des gouvernants au devoir de redevabilité.

De telles missions, a-t-il fait savoir, ne laisseraient pas indifférent son ministère, en ce moment où il est résolument engagé à mobiliser des recettes publiques qui lui permettront de soutenir son programme de relance dans plusieurs secteurs. Aussi en 2012, son ministère n’avait pas hésité d’appuyer la session de formation visant le renforcement des capacités des journalistes, afin de les outiller à faire connaître les devoirs des citoyens. Cet effort, a-t-il insisté,  doit se poursuivre à l’intérieur où il faut rendre sacré le devoir de redevabilité.

En guise d’encouragement, Patrice Kitebi a promis de soutenir cette association qui ne devrait pas s’essouffler à mi-chemin, comme tant d’autres structures. Un des conseils qu’on retiendra de cette manifestation, est que c’est à travers la négligence de petits devoirs que se réalisent les grandes fautes.  Car, la fraude dans notre pays, est importante, la corruption effectue des ravages, et il faut dénoncer ces différents maux sous toutes leurs formes.

Le coordonnateur de cette association, Jérôme Sekana, a rappelé les origines de cette structure médiatique qui à ses débuts, a organisé avec l’appui du ministère des Finances, au mois de septembre 2012, une session de formation en faveur de 150 journalistes, sur le civisme fiscal et la réforme des finances publiques. Des gestionnaires de plusieurs services de l’Etat et autres spécialistes des questions de finances publiques ont animé cette session destinée à outiller les chevaliers de la plume sur cette matière. D’autres sessions de formation ont été étendues aux provinces.

Jérôme Sekana en a profité pour remercier la ministre de la Justice qui a pris un arrêté ministériel octroyant la personnalité juridique à la «Toile d’araignée».

            Déclinant ensuite les objectifs, il a indiqué que son association va exercer le contrôle citoyen auquel le gouvernement devra s’habituer, surtout que l’exécutif a promis de faire de la redevabilité, son cheval de bataille. Aussi cette structure associative va suivre de près, toute l’action gouvernementale, et accompagner le chef de l’Etat, dans sa lutte contre le blanchiment des capitaux, le détournement des deniers publics, dénoncer les auteurs des crimes économiques et former la population à la promotion du civisme fiscal. Par toutes ces actions, «Toile d’araignée» veut aider l’exécutif à mobiliser davantage les ressources financières nécessaires pouvant lui procurer les moyens de sa politique.

            Pour terminer, il a émis le vœu de voir le gouvernement apporter son appui à son organisation. Car, a-t-il indiqué, c’est en unissant nos efforts que les Congolais pourront relever de nombreux défis de développement et faire de la RDC, un pays émergent à l’horizon 2030.                                  J.R.T.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*