L’appel à l’unité et au pardon d’Alex Kande

0
412

KANDEDe retour à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï occidental qu’il dirige, après avoir passé dix jours à Kinshasa, le gouverneur Alex KandeMupompa a improvisé un meeting, le jour de Noël, dans la cour de sa résidence officielle afin de remercier la foule nombreuse venue l’accueillir.  D’emblée, ont rapporté les sources locales, il a transmis les vœux de Noël et de Nouvel An du chef de l’Etat Joseph Kabila à la population du Kasaï Occidental, qui les a accueillis par un tonnerre d’applaudissements. L’enthousiasme de l’assistance a augmenté lorsque le gouverneur a annoncé l’arrivée à Kananga, dans la deuxième quinzaine de janvier 2015, du président Kabila.

 

Alex Kande a ensuite fait observer une minute de silence en mémoire de feu Louis Alphonse Daniel Koyagialo, défunt gouverneur de l’Equateur, pour lequel il garde le souvenir d’un éminent homme d’État.

Vivement attendu sur le dossier des tensions qui ont secoué  dans la province en son absence, le gouverneur a plutôt appelé ses co-régionnaires dans leur diversité à unir leurs énergies pour l’avancement de la province. «Nous sommes en période de Noël, je vous invite au pardon et à l’unité car désunis nous ne ferons rien», a-t-il lancé à la population dans une salve d’applaudissements, évitant ainsi de surchauffer davantage les esprits avec des propos va-t’en guerre auxquels on a habitué les Kanangais ces derniers jours.

Le gouverneur de province a, dans la foulée, présenté l’honorable Jean-Pierre TshimangaBwana, député national élu du territoire de Tshikapa et rapporteur adjoint au bureau de l’Assemblée nationale. Ce dernier ne s’est pas empêché, dans un speech improvisé de relayer le même message de paix et d’amour que le numéro 1 de la province.

Il convient de rappeler que le séjour d’Alex Kande à Kinshasa avait, entre autre pour objectif, de prendre part au Congrès sur l’État de la nation où le chef de l’Etat a réaffirmé sa détermination de conduire les travaux de la centrale hydroélectrique de Katende à leur aboutissement. Cette centrale devrait fournir l’énergie électrique qui fait cruellement défaut au Kasaï Occidental.

Outre le rendez-vous politique, KandeMupompa a noué certains contacts utiles à Kinshasa, notamment avec l’Adg de la Rva pour le prolongement de la piste de l’aéroport de Lungandu de 500 mètres, pour le développement de sa province.

Notons aussi qu’au cours de cette adresse, de nombreux drapeaux des partis politiques étaient visibles, notamment ceux du Pprd, Palu, Msr, Arc, Uldc, Panu, Ccu, Afdc, Udps et ceux du Caac, parti du gouverneur Kande, tous chauffés par cette ambiance et décidés à réserver un véritable triomphe à celui qui incarne les espoirs des ouest-kasaïens pour le décollage de la province.

 

TshiekeBukasa

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •