Lancement de l’Enseignement Interactif par la Radio

0
81

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Muangu Famba, a procédé le lundi 21 mars 2011 au Centre catholique CEPAS, dans la commune de la Gombe, au lancement de la diffusion des émissions d’Enseignement Interactif par la Radio (E.I.R), produites par le Projet PAQUED (Projet d’Amélioration de la Qualité de l’Education). C’était en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa. Paqued, financé par l’USAID (Agence américaine pour le développement) se présente comme le fruit concret de la Coopération entre les Etats-Unis d’Amérique et la Rd Congo. Cette nouvelle expérience, selon le ministre de l’EPSP, va aider à améliorer la qualité d’apprentissage des élèves, mais aussi les méthodes d’enseignement des enseignants.  Le ministre a énuméré le but et les trois objectifs visés par ce projet, à savoir : contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation en Rd Congo. Pour atteindre ce but, Paqued vise trois objectifs intermédiaires qui permettront à leur tour d’atteindre ce but. Il s’agit premièrement de renforcer les capacités et les connaissances des enseignants en français, en mathématiques et en pédagogie active ; deuxièmement améliorer les connaissances et compétences des élèves du primaire en français (lecture et écriture) et en mathématique. Le dernier objectif consiste à renforcer les capacités des parents et des structures communautaires de base ; il veut ainsi établir un environnement d’apprentissage sain  et efficace pour les enfants.

 

          Tout en remerciant les responsables du Projet et le Peuple américain pour cet appui à notre enseignement, le premier responsable de l’Epsp a noté que Paqued a permis au Congolais de toucher aux nouvelles technologies d’apprentissage qui viennent à point nommé pour contribuer à l’amélioration des pratiques pédagogiques dans notre pays. En fait Maker Muangu a exposé succinctement la nouvelle « Stratégie pour le développement du sous-secteur de l’Epsp » que le Président de la République et le gouvernement, à travers son ministère, appliquent depuis 2007pour combattre les obstacles post-conflit rencontrés par ce secteur. Il s’est dit heureux de constater que dans ses objectifs, Paqued poursuit les mêmes objectifs. Parlant de l’Exposition organisée par les responsables du projet, le ministre estimé qu’elle a permis de toucher du doigt les innovations et les difficultés rencontrées sur terrain par ce projet. Il a demandé qu’il lui soit fait, à lui et à ses collaborateurs, un rapport chaque fois que des obstacles sur terrain se présentent ; cela leur permettra d’aider ce projet à évoluer normalement.
         
Le projet coûte
 40 millions de dollars US sur 5 ans

          L’Ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa a pris la parole pour se féliciter de la matérialisation du Projet Paqued. A ce sujet, il a noté que la visite de l’Exposition organisée par les responsables  lui a permis de mieux comprendre ce projet. Il a souligné que sa durée  est de cinq ans et va coûter 40 millions de dollars américains. Selon lui, ce projet s’étendra au Bandundu à l’Equateur, la Province Orientale dans un premier temps. Il reste confiant dans les résultats de Paqued, puisque cette stratégie a déjà été expérimentée avec succès au Mali, à Madagascar, au Zanzibar. Il est convaincu qu’il va contribuer énormément à la qualité de l’enseignement en Rd Congo. Et il s’est dit fier de la collaboration entre les responsables de ce projet et les experts du ministère de l’Epsp et les a exhorter à persévérer sur cette voie. Il a promis tout son soutien à ce projet sur l’amélioration de la qualité de l’enseignement en Rd Congo, particulièrement grâce à l’enthousiasme que Paqued rencontre sur terrain.
          En introduction, le Chef du Projet, Aben Ngay, a présenté les deux objectifs de la cérémonie du jour : permettre au ministre de l’Epsp et à l’Ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa de mieux s’imprégner du matériels produits grâce à l’exposition organisée dans la salle même et permettre au Ministre de l’Epsp de procéder au lancement de la diffusion des émissions d’Enseignement Interactif par la Radio (E.I.R.). Il a précisé que Paqued vise 3000 écoles, reparties dans les  provinces de Bandundu, Equateur et Province Orientale ; soit 1000 élèves de primaire par province ciblée. Il a aussi expliqué les objectifs, le mode de  fonctionnement et présenté les réalisations sur terrain de la Stratégie de l’E.I.R.

SAKAZ

 

  

 

 

   

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*