Lancement de l’atelier de formation des acteurs de la réforme de la police

0
92

Les cadres du ministère de l’Intérieur et des cadres de commandement intéressés par la réforme de la police, suivent depuis hier au lycée Dr Shaumba, jusqu’au 24 mai prochain, un atelier de formation axé sur la gestion des projets  et du changement. Ce programme appuyé par la Coopération britannique ( DFID) dans sa composante SSAPR, vise le renforcement des capacités managériales des directeurs, chefs de services centraux du ministère de l’Intérieur, ainsi que des membres du groupe de travail de mise en œuvre de la réforme de la police.

Dans son allocution, le commissaire général de la Police nationale congolaise a souligné l’importance de ce programme qui aura pour finalité la modernisation et la transformation de la PNC. Il s’est réjoui de constater que cet atelier intervient au moment où le gouvernement vient d’affirmer dans son programme d’action 2012 – 2016, sa détermination à concrétiser la mise en œuvre de la réforme de la police.

Pour le numéro un de la Police nationale congolaise, cette série d’activités étalée sur plusieurs phases, poursuit quatre objectifs, notamment accroître les capacités managériales des principaux responsables de la mise en œuvre de la réforme, leur permettre d’adhérer davantage à la logique du changement, faciliter l’appropriation des différents travaux réalisés par le Comité de suivi de la réforme de la police, et enfin, parvenir à parler le même langage dans la mise en œuvre de la réforme.
Parmi les modules qui seront développés, épinglons la gestion des projets et du changement, l’homogénéisation de la conceptualisation et de la mise en œuvre de la réforme, l’élaboration des stratégies de mise en œuvre propres à chaque direction ou service central, le management stratégique, etc..

Compte tenu de l’importance de ce grappe et de la pertinence des différents thèmes proposés, le commissaire Charles Bisengimana a exhorté les participants à prendre une part active aux travaux, de manière à pouvoir capitaliser les acquis de ces enseignements dans l’exercice de leurs responsabilités.
Pour terminer, le numéro un de la Police nationale congolaise a remercié les représentants de la Coopération britannique, et aussi les formateurs pour leur contribution au renforcement des capacités des acteurs de la mise en œuvre de la réforme de la police. 

Présent à la cérémonie de lancement de cet atelier de formation, le secrétaire exécutif du Comité de suivi de la réforme de la police, le général Michel Elesse, n’a pas caché sa satisfaction pour l’organisation de ce programme de remise à niveau des directeurs, les chefs de services centraux du ministère de l’Intérieur, Décentralisation et Sécurité, et de renforcement des capacités managériales des membres de son groupe de travail.  Ce programme va certainement booster la mise en œuvre de la réforme de la police qui requiert, comme on le sait, célérité pour pouvoir répondre dans les années à venir, aux attentes de la population congolaise, mais aussi une forte dose de compétence pour parvenir à bâtir enfin, une police civile, apolitique, républicaine et professionnelle répondant aux standards internationaux.   
Un des formateurs de cet atelier a indiqué que pour l’aboutissement heureux de cette réforme de la police, il faut des compétences auxquelles il faudrait donner des outils pour mener à bien ce programme. D’où l’organisation de cet atelier qui a pour but d’accélérer la mise en commun des travaux réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme de la police.

Signalons que les participants ont été scindés en quatre groupes de travail appelés à suivre des interventions sur des matières inscrites dans les modules, avant d’être soumis aux exercices pratiques pour tester l’assimilation de différentes connaissances.
Notons que le DFID était représenté à cette manifestation par Eddie Hendrickx, chef de mission, et la Mission Eupol RD Congo, par le chef de mission adjoint, le commissaire divisionnaire Hervé Flahaut.
La clôture de cet atelier interviendra, comme il faudrait le signaler, le 24 mai 2012.

 J.R.T.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*