L’Ambassadeur d’Allemagne et sa délégation chez E. Tshisekedi

0
68

Le Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.), Etienne Tshisekedi wa Mulumba a reçu hier mercredi 09 mars 2011, dans sa résidence à Limeté, Dr. Wolfgang Manig, directeur/Afrique au ministère fédéral des Affaires étrangères allemand, ayant en charge l’Union Africaine, l’Afrique australe et les Grands Lacs. Il était conduit à Limeté par Dr Peter Blomeyer, ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne à Kinshasa. Après plus de quarante minutes d’entretien dans le bureau du président de l’Udps, Dr Peter Blomeyer a déclaré qu’il était venu présenter le directeur Wolfgang Manig au président national de l’Udps. Il a précisé que leur entretien avait eu comme point focal la campagne électorale que ce parti politique compte amener lors des diverses échéances électorales qui se profilent à l’horizon et les conditions dans lesquelles les parties politiques de l’opposition auront à participer à ces échéances.

 

          Concrètement l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne à Kinshasa a mis en évidence les entretiens qu’ils ont eu sur la mise sur pied de la CENI (Commission électorale nationale indépendante) ; sur les conditions de participations de tous les partis politiques, sur une base égalitaire, à cette compétition électorale, en insistant sur la nécessité pour les partis politiques de l’opposition d’avoir une campagne électorale libre, transparente, démocratique et équitable. Dr Peter Blomeyer a noté qu’ils ont aussi voulu connaître la Programme de campagne de l’Udps et la date de sa publication. Mais, le président le l’Udps leur a répondu que son parti attendait avant tout la publication de la loi électorale par la CENI pour agir.

Appui au processus électoral en Rdc : l’Allemagne contribue pour 20% dans l’enveloppe de l’U.E.

          Enfin, il a insisté sur la volonté de son pays de connaître le déroulement du processus électoral en Rd Congo et son souhait de voir cette opération se dérouler dans un climat de liberté d’opinion, où les partis politiques se sentent libres et sécurisés pour s’exprimer et présenter leur programme au public. Il a montré que les programmes des partis politiques les intéressaient, à l’exemple de celui de l’Udps qui vise, selon son président, l’établissement d’un Etat de droit en Rdc. En ce qui concerne l’appui de son pays au processus électoral, Dr Peter Blomeyer précise que le sujet serait à l’étude actuellement, mais il fait savoir que son pays contribue à la hauteur de 20% dans l’enveloppe débloquée par l’Union européenne pour ce processus.
          Par ailleurs, le directeur de cabinet d’Etienne Tshisekedi et porte-parole de l’Udps a dit que ces échanges entraient dans le cadre des contacts entre les organisations politiques et les partenaires extérieurs. Ces partenaires, a-t-il précisé, sont des financiers importants du processus électoral et du développement dans notre pays. Parmi ces partenaires, il note que l’Allemagne n’est pas le moindre. C’est dans cette optique, explique-t-il encore, que ce pays ami est intéressé de connaître les avis de l’Udps concernant le processus électoral, la Ceni, la révision constitutionnelle qui vient d’avoir lieu. L’Udps leur a donné son avis et la nécessité pour les partenaires de continuer à faire pression sur le pouvoir en place pour que le processus électoral soit libre, transparent et démocratique. Pour lui cela est aussi de la responsabilité de chaque fils et fille de ce pays de rester vigilant pour que le processus puisse être mené à bonne fin.

SAKAZ

  
 

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*