L’AFT vole au secours des veuves et célèbre les Léopards

0
49

En ce début d’année, l’équipe nationale de football, les Léopards, a redonné confiance à toute la population congolaise. Gagner une troisième place dans une épreuve continentale où des équipes plus fortes ont trébuché, est un exploit qui n’est pas passé inaperçu, mais qui a été salué sur toute l’étendue de la RDC, ainsi que dans les milieux de la diaspora congolaise à l’étranger. Cette fois-ci, les Léopards, souvent débarqués aux étapes éliminatoires, ont résisté et tenu le coup jusqu’aux demi-finales.

L’Association des footballeurs de Tshangu qui a partagé cette fête du football avec la population sportive congolaise, a voulu joindre l’utile à l’agréable en songeant aux veuves et orphelins de nos footballeurs morts aujourd’hui, oubliés. C’est dans ce cadre que cette ONG a organisé samedi 7 février 2015, une manifestation de souvenir et de recueillement d’abord au terrain Mefe, à Lemba terminus. Etaient rassemblées en cette circonstance, les familles des anciens footballeurs de la circonscription de la Tshangu. Elle s’est terminée au quartier 4 à Ndjili, siège de cette association.
Comme il faudrait le rappeler, cette rencontre a démarré par une séance des prières de remerciement à Dieu qui a béni les Léopards, pour leur prestation à Malabo, en Guinée équatoriale. Le pasteur Camille Mangata a rendu grâce à l’Eternel pour ses bienfaits, sollicitant qu’il puisse accompagner notre Onze national pour d’autres exploits et d’autres victoires.
Un match de loisirs sanctionné par une coupe s’est disputé entre la sélection des jeunes de Lemba et Matete contre celle de Ndjili, Masina et Kimbanseke.
Après la remise du trophée à la sélection gagnante, à l’issue de la rencontre sportive, Dieudonné Mfisia, président de l’AFT, a pris la parole pour remercier tous les membres de son organisation, pour leurs contributions et divers dons versés en vue de poser un geste significatif et tout aussi symbolique envers les familles des anciens footballeurs de la circonscription de la Tshangu.
Le président de l’AFT a ensuite volé au secours de ces dernières en leur remettant une petite enveloppe pour résoudre leurs menus besoins. Ce geste qui sera suivi par d’autres interventions, demeure un symbole, sinon un témoignage du lien existant entre les nouveaux footballeurs et leurs prédécesseurs. Dans la foulée, il a signalé que les Léopards habitant la circonscription de la Tshangu avaient promis d’apporter leur soutien, ainsi que leur reconnaissance à leurs vaillants prédécesseurs, aujourd’hui abandonnés à leur triste sort, sans soutien, ni assistance de leurs contemporains et des autorités.
L’on croit savoir que certains Léopards pourront à cette occasion, reverser quelques primes de leur victoire, au profit de nombreuses familles des footballeurs méconnaissables et ne vivant plus que de l’aumône et de la générosité de cœurs sensibles.
Créée en 2005, l’AFT est une association apolitique ayant son siège à Tshangu et qui est préoccupée par le sort des anciens footballeurs encore vivants ou des veuves et orphelins des joueurs des Léopards disparus. Elle intervient souvent par des dons matériels.
Voilà une intervention qui devrait servir d’exemple à d’autres initiatives similaires dans les circonscriptions de Mont Amba, de la Lukunga et de la Funa, et pourquoi pas à l’intérieur du pays.
J.R.T.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •