L’accès aux populations, un défi pour le HCR

0
58

Après sa mission de 6 jours pour évaluer les opérations du HCR en République Démocratique du Congo (RDC) et examiner les moyens de renforcer les programmes d’aide et de protection aux populations victimes de violences, le Haut Commissaire Assistant pour les opérations de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Mme Janet Lim, a constaté que l’un des défis les plus importants auquel le HCR doit faire face est l’accès aux populations du fait de l’insécurité et de contraintes logistiques considérables. C’est qui révèle un communiqué de presse du HCR daté du samedi 27 novembre 2010.  

            Ce constat est consécutif à sa descente sur terrain dans le Nord et le Sud Kivu à l’Est du pays du 22 au 25 novembre 2010 avant de rencontrer les membres du Gouvernement et les partenaires à Kinshasa. Ces visites lui ont permis de s’enquérir de la situation des opérations du HCR sur le terrain et de rencontrer les bénéficiaires des projets, des partenaires du HCR et des autorités locales.

            Lors de sa visite dans les camps de déplacés internes dans le territoire de Masisi, Mme Lim a réitéré l’engagement du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés d’apporter le soutien nécessaire en vue de trouver des solutions durables aux problèmes des réfugiés et des déplacés internes. Elle a fait part aux bénéficiaires de la détermination de l’Agence pour les réfugiés à poursuivre le plaidoyer auprès des acteurs humanitaires, des donateurs et du gouvernement congolais pour que des réponses appropriées soient apportées dans un contexte d’insécurité qui limite l’accès humanitaire.

            Au Sud Kivu, indique le communiqué, le Haut Commissaire Assistant en charge des opérations a lancé la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes dans un centre de formation pour les femmes à Kavimvira. Elle a réaffirmé l’engagement du HCR à poursuivre ses efforts pour prévenir les violences sexuelles basées sur le genre et à contribuer aux efforts menés pour lutter contre l’impunité. Elle a aussi rappelé la nécessité pour tous les acteurs de se rassembler et de travailler conjointement pour la lutte contre ces violences qui génèrent des conséquences incommensurables.

            Dans ses rencontres avec les autorités du pays, les Agences sœurs des Nations Unies, les donateurs et l’ensemble des partenaires, elle a rappelé toute l’importance que le HCR accorde à son partenariat avec les autorités tant au niveau national que provincial et au renforcement des capacités de ces dernières à agir de concert avec l’ensemble des acteurs humanitaires. Elle a insisté sur l’importance de renforcer les capacités des acteurs locaux et de déployer tous les efforts visant à apporter protection et assistance aux populations.

JRB

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*